19-06-2019 21:20 - Rosso : Le cortège du président Aziz assailli par des "zéro" [Vidéo]

Rosso : Le cortège du président Aziz assailli par des

Al-akhbar - Des jeunes en colère ont poursuivi le cortège du Président Mohamed Ould Abdel Aziz, au cours de la visite qu’il a effectuée mercredi 19 juin courant à la ville de Rosso, la capitale de la wilaya du Trarza, dans le sud du pays.

Les manifestants scandaient des propos hostiles au Président mauritanien, au moment où son cortège parcourait certaines rues de la ville. Ils ont couru aux côtés du véhicule présidentiel, disant "zéro –zéro".

Ould Abdel Aziz est arrivé mercredi à Rosso où il a posé la première pierre du projet d'assainissement de la ville et inauguré des projets de développement dans d'autres zones de la wilaya.

Traduit de l’Arabe par Cridem

https://alakhbar.info/?q=node/18427







Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 5
Lus : 5815

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (5)

  • Fennec (H) 19/06/2019 23:04 X

    On ne récolte que ce qu on a semé. Il a appauvri la jeunesse en la réduisant au chômage. Sa famille et les familles de ses ministres argentivores n ont qu à lui crier vive. Il en a besoin car il a trop entendu de zéro depuis une année

  • lass77 (H) 19/06/2019 22:09 X

    Ces inaugurations politiciennes , il y'a n'en marre. Rosso doit etre la vitre d'entrée de la Mauritanie mais hélas.

  • Kouleyb (H) 19/06/2019 21:54 X

    On a comme l’impression que les ‘zéros’ que Aziz a enlevés, injustement, à notre chère Ouguiya, lui retombent sur la tête. En tout cas ça pourrait être une interprétation des récents accueils d’Atar et de Rosso, où les zéros fusent.

  • Marrakech (F) 19/06/2019 21:52 X

    L'hostilité au régime des militaire grandit et s'exprimera vraiment dans les votes le 22 juin ! ! ! !

  • mdmdlemine (H) 19/06/2019 21:44 X

    la bataille électorale sera trés serrée dans le sud mauritanien, surtout dans la vallée du fleuve où le candidat du pouvoir court le gros risque de ne pas faire le plein, en raison des percées réalisées sur place par le duo Oud boubacar-biram C'est la seconde fois que le président est hué par des foules, la première fois à Atar et aujourd'hui à Rosso