20-06-2019 08:29 - Massaoud Ould Boulkheir évoque un «chantage » du président Aziz

Massaoud Ould Boulkheir évoque un «chantage » du président Aziz

Mauriweb - Le président Massoud Ould Boulkheir de l’Alliance populaire progressiste, n’y va pas par quatre chemins et accuse, selon nos confrères de «Adrar-Info », le président Mohamed Ould Abdel Aziz de vouloir fomenter des conflits et nuire à la Mauritanie si son désir de faire remporter par son compagnon Mohamed Ould El Ghazouani, la victoire à l’élection présidentielle, n’était pas satisfait ».

Le président sortant qui mène contre toute neutralité de l’institution Républicaine de la présidence vertement campagne pour le candidat Ghazouani avait déjà martelé qu’«il n’y aura pas de second tour » et que «Si Ghazouani n’est pas élu, le pays risque une déflagration ».

Ces affirmations du président sortant Mohamed Ould Abdelaziz, qui joue un peu à «l’après-moi, le déluge », trahissent l’inquiétude chez le président sortant qui reste convaincu alors que le discours des candidats concurrents de Ghazouani a beaucoup d’échos auprès des populations.

Une réalité électorale qui s’expliquerait, selon les observateurs, par le bilan socio-économique désastreux du président sortant et qui chercherait aujourd’hui à sauver ses arrières.

Mais pire encore, le président Massaoud Ould Boulkheir, dont le témoignage aurait été divulgué en vidéo, le président Aziz pourrait user de l’Armée pour maintenir son pouvoir. Mais selon les mêmes observateurs, «l’Armée restera Républicaine et ne se sent aucunement concernée par une éventuelle défaite d’un candidat de quel que bord politique qu’il soit ». Ces déclarations ne seraient, en fait, selon les mêmes sources, qu’un « épouvantail » pour apeurer des populations décidées à choisir le candidat qui représenterait leurs aspirations au changement.

Massoud Ould Boulkheir, rappelle-t-on, a annoncé apporter son soutien au candidat Mohamed Ould Ghazouani, censé être porté par le président sortant, Mohamed Ould Abdelaziz.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 7
Lus : 5827

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (7)

  • Bertrand (H) 20/06/2019 15:56 X

    Un homme juste un baobab de la politique un citoyen hors paire. Si la classe politique avait une vision elle se serait rangée derrière Messoud BOUKHEIR. Il méritait de diriger ce pays et le pays a besoin d'homme comme lui. Honnête il ne cède pas au chantage de ceux qui sont prêt à maudire leurs pères et mères pour avoir une poignée d'avoine.

  • hamadel (H) 20/06/2019 13:42 X

    Cette vieille pièce de musée veut lâcher son ami pendant ces moments difficiles

  • Esprit Critique (H) 20/06/2019 11:05 X

    Poudre aux yeux un vendu comme toi ne nous impressionne pas car vous (***) vous finirez toujours par suivre le maitre dans un conflit d'interet (***)

  • El Houssein (H) 20/06/2019 10:39 X

    Il a bien compris que le vent a tourné en conséquence, il a préféré laissé quelque chose sur ses traces. C'est un homme qui soutiendra la vérité quelque soit les résultats et n'acceptera jamais la fraude. Quelque soit ce qu'on lui reproche en politique, il reste toujours un résidus de principes de valeur sur lesquels il ne recule jamais.

  • mystere1 (F) 20/06/2019 09:19 X

    Si ce Messaoud ose ici s'exprimer en disant que le président MOAZ fait du chantage au peuple, il est lui même entrain de se contredire puisqu'il a été corrompu, lui qui du temps de Taya était l'un des meilleurs opposant, et il a déçu plusieurs gens de ce pays qui l'admiraient et avaient espoir en lui, en particulier ses cousins, mais malheureusement c'est la loi de la politique qui est ainsi, "pas d'amis", non ce vieux n'a rien à dire, en plus il est temps d'aller à la retraite politique tout comme ce vieux renard sournois déguisé en agneau d'Ahmed Daddah, ces anciens doivent laisser la place à la jeunesse afin que ces derniers prennent la relève.

  • ELVALLI (H) 20/06/2019 09:14 X

    Mesquine ! Notre grand lion qui nous encourageait à affronter la soldatesque et les flics pour arracher nos droits au temps où il était opposant veut maintenant nous donner la trouille en faisant d’Aziz l’ogre du conte pour enfants… Qu’Aziz mette le feu ! Il aura brulé ses villas, ses banques, ses sociétés nous z’autres damnés de la Mauritanie des généraux n’avons rien à perdre. Ceux qui craignent le départ d’Aziz sont ceux qui profitent du système en l’occurrence les safaghas.

  • Fennec (H) 20/06/2019 08:46 X

    Cherchez tout d abord à savoir pourquoi Aziz a choisi Ghazouani. Tout le monde sait que c est pour le protéger lui et sa famille