08-07-2019 19:38 - La Mauritanie "en état d’urgence, non déclarée" (Deputé)

La Mauritanie

Al-akhbar - La Mauritanie est en "état d’urgence non déclarée", depuis l’élection présidentielle du 22 juin dernier, selon Anissa Ba, député du parti d’opposition Tawassoul, dans une question, adressée au Ministre de l'Intérieur.

«Les forces de sécurité arrêtent des politiciens, des journalistes et des citoyens ordinaires. L’armée est descendue dans les rues, pour la première fois depuis 1996.

Les personnes arrêtées puis relâchées racontent avoir été détenues dans des conditions inappropriées et interdites par toutes les lois et conventions internationales.


L’Internet a été coupé et le pays ramené à des décennies en arrière, ce qui a porté préjudice aux entreprises financières, aux banques, aux agences de voyage, etc.

L’opinion publique nationale et internationale s’interrogent sur les raisons de l’instauration d’un climat de peur et du déploiement de l’Armée et des forces de sécurité dans les quartiers d’une seule communauté mauritanienne.»





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 6
Lus : 5414

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (6)

  • a.bennan (H) 13/07/2019 22:21 X

    Chere deputée,qu'est ce qui fait que vous défendez publiquement des étrangers criminels et armés et casseurs.vs aimeriez être la députée de qui au juste?Est ce que vs êtes Mquritanienne et pro Mauritanienne??? Moi j'en doute tres fort...en plus ces gens ne envahissent par vague en empruntant les pirogues sénégalaises et plus tard à leur majorité vs les défendez pour acquérir notre O combien sublime C.I....

  • Marrakech (F) 09/07/2019 07:33 X

    Le président sortant ne veut pas sortir, il a placé une "doublure" qui fera office de président jusqu'à ce qu'il récupére son "poste" dans 5 ans !

  • Bertrand (H) 08/07/2019 23:49 X

    La raison est connue et notre chère députée doit bien s’en douter: il y a beaucoup d’étrangers en Mauritanie qui veulent du mal à la Mauritanie

  • Mohamedene (H) 08/07/2019 21:13 X

    @ mdmdlemine (H), t'es un bel âme, mais malheureusement Ould Abdel Aziz a une chance qui dépasse tout entendement. Il a joué solo et gagné sur tous les tableaux notamment celui de l'impunité. Il a fait gobé à tous, toutes ses mesures et conduites contre la morale, notre morale dont on se gargarise par là, sans s’inquiéter de l'opprobre populaire. Pourquoi il s’arrêterait à trois semaines de l'installation d'un président de la république très mal élu en plus par défaut dans sa tête de Raïs.

  • leguignolm (H) 08/07/2019 20:59 X

    Il est ambitieux Ould Abdel Aziz : c’est pour cela qu’il n’a pas retiré ces militaires mais il perd son temps, il ne peut pas sortir gagnant dans ce jeu.

  • mdmdlemine (H) 08/07/2019 19:43 X

    tant l'élection que l'élection risquent fort de tourner au vinaigre En effet, au rythme où les choses vont, on dirait que le président élu ne l'a pas été pour diriger les affaires mais pour servir d'écran et d'obstacle aux opposants, notamment en emportant le passif de ces consultations au moment le Président sortant gère le pays comme s'il tient à poursuivre sa mainmise sur les affaires de la Nation avec la complicité de son frère d'armes, sinon ce dernier aurait alerté le Président sortant sur la necessité de moraliser la chose publique et de manifester la volohté d'apaisement et de dialogue au lieu de raviver les tensions surtout administratives et diplomatiques avec ces mesures individuelles prises en période transitionnelle