10-09-2019 12:54 - Mauritanie: des officiers de la force G5 Sahel en formation à Nouakchott

Mauritanie: des officiers de la force G5 Sahel en formation à Nouakchott

RFI Afrique - Lundi matin, trente-six officiers de la force conjointe du G5 Sahel ont commencé une session de formation au Collège de défense de Nouakchott. L’objectif est de pouvoir mutualiser les manières de travailler entre les pays concernés.

Durant les trois semaines que va durer cette première session de formation, les officiers vont devoir réaliser un exercice opérationnel, en conditions réelles. Pour le général Brahim Vall, le directeur du collège de défense, c’est une nécessité.

« Ces deux dernières années, on a senti que les différents officiers qui viennent au PC sont des gens qui ont fait de la planification opérationnelle depuis quelques années dans les écoles et qui ont besoin qu’on leur rafraîchisse la mémoire. »

A l’Union européenne, le principal bailleur du G5 Sahel, on estime que la coordination des troupes est le plus important. « Les officiers ont différentes formations, dans différents pays et ici, il faut trouver des procédures communes pour lesquels ils peuvent travailler ensemble », explique Joachim Santana, le conseiller régional défense de l’institution.

Lors de cette formation, les officiers vont également se mettre à jour sur le droit international. « Dans un contexte asymétrique comme au Sahel, on a pour les officiers beaucoup de difficultés de distinguer les civils des combattants », souligne Baptiste Martin, du Haut-commissariat au droit de l’homme pour le G5.

« Un autre défi c’est pour toutes les sources de renseignement qui peuvent être au sein de la population civile de ne pas exposer les sources. Beaucoup de personnes ont été tuées dans certains pays du G5 Sahel pour avoir fourni des informations aux forces de défense et de sécurité. »

Au terme de ces trois semaines, les officiers prendront leurs quartiers pour affronter directement la menace terroriste.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : RFI Afrique
Commentaires : 0
Lus : 857

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)