11-09-2019 11:35 - Mauritanie : les employeurs intercèdent pour le retour de deux de leurs collègues en exil

Mauritanie : les employeurs intercèdent pour le retour de deux de leurs collègues en exil

Saharamédias - L’organisation nationale des employeurs de Mauritanie ont appelé les autorités mauritaniennes à autoriser le retour au pays des deux hommes d’affaires en exil depuis quelques années, Mohamed O. Bouamatou et Ahmed Baba O. Ezizi O. El Mami.

Lors d’un point de presse mardi, l’organisation a déclaré qu’elle adressait cette demande au président mauritanien Mohamed O. Cheikh Ghazouani qui bénéficie de son soutien, réaffirmant la nécessité pour ces deux hommes d’affaires de recouvrer leur droit.

Cette organisation que préside Mohamed Mahmoud O. Ebnou a adressé ses condoléances à Mohamed O. Bouamatou après le décès de sa mère Ghlana mint Mohamed El Moustapha O. Mohamed Khouna.

Ebnou a déclaré lors de ce point de presse que l’organisation a décidé de s’exprimer devant les médias afin de faire la lumière sur certaines questions d’importance liées aux questions de l’heure.

Cette organisation est considérée en Mauritanie comme une organisation non gouvernementale.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 1888

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • Mohamedene (H) 11/09/2019 14:50 X

    S'ils croient à fond au militantisme, ils l’accepteront, sinon ce n'était que des figurants, si toute fois cette décision les concernant a été démocratiquement prise !

  • Marrakech (F) 11/09/2019 12:02 X

    Gahzwani va devoir demander à Aziz la permission de réhabiliter des deux personnes, affaire à suivre ...