11-09-2019 09:12 - Ahmed Ould Daddah chez le président Ghazouani

Ahmed Ould Daddah chez le président Ghazouani

Aqlame – Des sources au sein du RFD, un parti de l’opposition, ont évoqué la tenue mardi 10 septembre courant, d’une réunion secrète et longue au palais présidentiel à Nouakchott entre le Président Mohamed Ould Cheikh Ghazouani et le président du parti Ahmed Ould Daddah.

Ghazouani a veillé à accueillir Ould Daddah à l’entrée du palais présidentiel, en respect à l’homme, lui prêtant par la suite l’oreille lors des échanges, sans chercher à l’interrompre.

Le Président a demandé à son interlocuteur de lui rendre visite de temps à autre, exprimant sa disposition à écouter toutes les observations et remarques qu’il fera sur la situation du pays.

Ould Daddah a parlé au cours de cette rencontre des dossiers politiques, économiques et sociaux qui dominent la scène mauritanienne, selon les sources précitées, affirmant qu’il n’a toutefois pas évoqué de question personnelle au cours de ces échanges.

La rencontre aurait été préparée depuis une période et entourée de la plus grande discrétion, apprend-on.

Par Aqlame,
Traduit de l’Arabe par Cridem





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 1930

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • Marrakech (F) 11/09/2019 10:58 X

    Vous écrivez "Ghazouani a veillé à accueillir Ould Daddah à l’entrée du palais présidentiel, en respect à l’homme, lui prêtant par la suite l’oreille lors des échanges, sans chercher à l’interrompre." n'est ce pas le minimum que l'on puisse attendre d'un président de la république ?

  • Le Caméléon (H) 11/09/2019 10:37 X

    Une très bonne façon de montrer sa disponibilité à l’opposition radicale à l’ancien régime ou à la personne d’Aziz, cela corrobore avec son discours et qui montre aussi que le président de la république donne respect à l’ancien. Seulement Ahmed Daddah ne rentre à la présidence que pour être reçu et non le contraire, il avait rêvé sous l’ère militaire occuper ce bâtiment ne se reste qu’une seule nuit, peut être après Ghazouani. Je crois qu’il n’est pas venu demander à Ghazouani son accord de porter plainte contre Aziz sur la gabegie Nationale qu’Aziz avait édicté en règle.