11-09-2019 10:54 - Ce que le nouvel ADG de la SNIM et les délégués des travailleurs se sont dits

Ce que le nouvel ADG de la SNIM et les délégués des travailleurs se sont dits

Al-akhbar – Fraichement nommé au poste d’ADG de la SNIM, le ministre de l’économie et des finances de l’ex gouvernement de l’ancien Président Aziz, en l’occurrence Moctar Ould Diay, a tenu une réunion avec les délégués des travailleurs de la société à Nouadhibou.

Une réunion qualifiée de marathon, organisée sous une chaleur de plomb. Les délégués ont étalé leurs problèmes devant leur nouveau patron, notamment la précarité des services sanitaires assurés par la clinique de la SNIM, la faiblesse du pouvoir d’achat, l’absence d’avancement des employés, la marginalisation au sein de la société et le manque de vision tenant compte de leur qualité de partenaires au sein de l’entreprise.

Ould Diay a refusé de prendre des engagements, prétextant ne pas être encore au parfum de l’état des lieux de la société, promettant toutefois d’instaurer une confiance et un partenariat réels avec les employés, bâtis sur la franchise et la justice.

Il a rappelé également aux travailleurs que la satisfaction de leurs doléances requiert leur classement en « urgentes » et « moins urgentes », d’où la nécessité de tracer un plan qui prend en compte cette distinction.

A propos de la clinique de la SNIM, l’ADG a souligné que la procédure de son rattachement au ministère de la santé est arrivée à un stade avancé, promettant de déployer tous les efforts et de prendre une série de contacts à ce propos.

Ould Diay a tenu par ailleurs une réunion mardi 10 septembre courant dans l’après-midi avec les Chefs de service de la SNIM à Cansado, la première du genre depuis sa nomination, sans que des problèmes rencontrés par les concernés ne soient posés.

Par Al-akhbar,
Traduit de l’Arabe par Cridem





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 2557

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • Marrakech (F) 11/09/2019 12:01 X

    Il utilise des procédures dilatoires pour cacher son incompétence !

  • Marrakech (F) 11/09/2019 12:00 X

    Il utilise des moyens dilatoires pour ne rien faire !