29-11-2019 17:57 - Nomination d’un Délégué Général à la Solidarité Nationale et à la Lutte contre l’Exclusion "TAAZOUR"

Nomination d’un Délégué Général à la Solidarité Nationale et à la Lutte contre l’Exclusion

AMI - La Présidence de la République a rendu public, vendredi, un décret nommant un délégué général à la solidarité nationale et à la lutte contre l’exclusion «TAAZOUR», dont voici le texte intégral :

"Par décret en date de ce jour:

Monsieur Mohamed Mahmoud Ould Bouasriya est nommé Délégué Général à la Solidarité Nationale et à la Lutte contre l’Exclusion « TAAZOUR ».

Création d'une Délégation Générale à la Solidarité Nationale et à la Lutte contre l’Exclusion "TAAZOUR"

La Présidence de la République a annoncé par décret rendu public ce vendredi la création d’une Administration de mission dénommée «Délégation Générale à la Solidarité Nationale et à la Lutte contre l’Exclusion "TAAZOUR"».

Le communiqué de la Présidence de la République précise que cette Délégation Générale de rang ministériel, directement rattachée à la Présidence de la République, regroupe les programmes et projets de lutte contre la pauvreté, l’exclusion et la marginalisation.

Voici le texte intégral de ce communiqué :

« Conformément aux engagements pris par Son Excellence Monsieur le Président de la République Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani dans son programme électoral, une Administration de mission dénommée «Délégation Générale à la Solidarité Nationale et à la Lutte contre l’Exclusion "TAAZOUR"» a été créée par décret présidentiel en date de ce jour.

Cette Délégation Générale de rang ministériel, directement rattachée à la Présidence de la République, regroupe les programmes et projets de lutte contre la pauvreté, l’exclusion et la marginalisation.

Elle vient concrétiser une idée chère au Président de la République, à savoir la mise en place « d’un Etat où la justice, l’égalité, la fraternité, la citoyenneté ne sont pas de simples concepts mais des valeurs fondatrices ».

La Délégation Générale a pour objectif de généraliser la protection sociale, d’éliminer toutes les formes d’inégalités, de renforcer la cohésion nationale, de lutter contre la pauvreté et de coordonner l’ensemble des interventions dans les zones cibles.

Les programmes et projets qu’elle mettra en œuvre au cours des cinq prochaines années contribueront substantiellement à l’objectif du Président de la République qui est : « que chaque mauritanienne et chaque mauritanien se sente fier d’appartenir à ce pays, de profiter de ses richesses et d’y vivre dignement et paisiblement ».

Une enveloppe de 200 milliards anciennes ouguiyas sera mobilisée, au cours des cinq prochaines années, au profit de cette Délégation pour lui permettre d’exécuter un ambitieux programme de promotion économique et sociale en faveur des populations qui ont été victimes des inégalités et de la marginalisation à travers le renforcement des moyens de production, l’amélioration du pouvoir d’achat des pauvres, leur accès à l’éducation, à la santé, à l’eau potable, à un habitat décent et à l’énergie ».







Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 11
Lus : 5008

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (11)

  • BRAHSAM (H) 03/12/2019 11:59 X

    Ce n’est pas l’homme qu’il faut, il a des mauvais antécédents avec le projet d’éducation et l’agence nationale de l’aviation civile (ANAC), et ces dossiers sont suivis par l’IGE……………………………

  • hachmi (H) 03/12/2019 00:11 X

    Quand on parle des exclusions, ça doit être toutes les exclusions entre autres celles des négros du haut commandement de l'armée et des hautes fonctions de l'administration et grandes sociétés !

  • moukhabarat (F) 30/11/2019 12:28 X

    Le problème de cette structure sera d'assurer l'absorption de 40 milliards par années ce qui est un défi monstre. Or nous savons que le problème récurrent de notre pays n'est essentiellement pas l'absence de ressources financières mais surtout l'absence de gestionnaires capable de décaisser dans les délais et ...honnêtement.

  • mseyke le martyr (H) 30/11/2019 09:40 X

    surtout éviter l'expérience de Tadamoun qui n'a fait qu'engraisser des nantis déjà trop gras et enfoncer de trop le nivellement social déjà profond.

  • cccom (H) 29/11/2019 20:54 X

    Généreuse intention présidentielle et certainement bon choix de la personne. A mon avis le montant de 200 milliards UM peut être augmenté si notre expérience de 94 et 84 est consultée de 500 milliard UM au cours de 5 ans prochains si le Président Ghazouany accepte d'engager par les Conseils Régionaux et APE l'enseignement modulaire gratuit Cerveaux Oasis de Maaden El Ervane intensif de 2400h à 2800h/an réducteur des coûts et cursus de 3/4, le moins cher et plus performant du monde, multiplicateur du Bac trilingue par 100 à 15 ans garant d'une économie de 50 milliards UM/an aux Conseils Régionaux et Parents d'Eléves et d'autosuffisances alimentaires à un coût 50% moins chers que la concurrence mondiale . cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr.

  • lass77 (H) 29/11/2019 20:31 X

    Que de l'enfumage et de folklore. Pour lutter contre la pauvreté et l'exclusion , on a pas besoin de créer des mecanismes de détournements des deniers publics. Voilà pour lutter contre la pauvreté, il s'agit que l'Etat mauritanien soit juste dans la distribution équitable des revenus issus des richesses du pays. Il faut instituer des allocations familiales à toutes familles mauritaniennes selon la composition des familles et les activités des membres etc... On a surtout pas besoin encore des stratégies de gabegies et de vols. 200 milliards d'ouguiyas ? Il ne manque plus que ça et pourtant on nous dit que c'est que la Mauritanie n'a jamais eu autant de ministres hautement diplomés et qualifiés. C'est le monde à l'envers d'assister à des simulacres de mesures.

  • ASSOCIATION MAIN PROPRE (H) 29/11/2019 20:18 X

    Monsieur Mohamed Mahmoud Ould Bouasriya un intellectuel patriote .Au- délà de ce geste hautement patriotique, Ould bouasriya ouvre sa porte à tous les mauritaniens. VIVE LA NOUVELLE MAURITANIE ET VIVE GHAZOUANY

  • overview (H) 29/11/2019 19:54 X

    Voila bien une farce, une délégation contre l'exclusion dont la nomination à la tête est elle même exclusive. s'il y a une communauté exclut en Mauritanie c'est la communauté négro-africaine en ce moment.

  • kadimapur (H) 29/11/2019 19:39 X

    C'est en principe ce genre de nominations dans les hautes fonctions qui peut faire avancer le pays. Dans tous les cas , le profil semble répondre à des critères objectifs comme la formation, la compétence et l'expérience…

  • foutatoro (H) 29/11/2019 18:45 X

    Où va t'on ? Chaque jour ce pays devient de plus en plus monocolore et on nous baratine encore et encore une unité nationale bidon. Une telle institution si ses géniteurs étaient sincères, ne serait que pour le symbole, devait être dirigé par un HARATINE. Quelqu'un issu de la communauté la plus misérable d'Afrique. La plus grande victime de la bêtise humaine sous nos contrées. Après avoir créé le problème des siècles durant, c'est eux aussi qui détiennent aussi la solution. Je pense qu'il ne faut plus espérer pour ce pays. On crée tadamoun sensé aider les pauvres et donc essentiellement les haratines et on met devant un maitre. Aujourd'hui rebelote.

  • Ibadou (H) 29/11/2019 18:19 X

    Bien venu au Délégué Général et à cette nouvelle agence. Nos premiers mots sont des voeux de réussite et concrétisation des idéaux et objectifs du président de la République que doit prendre comme date ce 28 novembre comme le début effectif d'une gouvernance appropriée.