Cridem

Lancer l'impression
04-10-2014

18:45

Roman: 'Le griot de l'émir' de M'Bareck Ould Beyrouck

Pana -"Le griot de l’émir" est le dernier roman de M’Bareck Ould Beyrouck, journaliste-écrivain mauritanien, paru il y a quelques mois, qui fait revivre la tradition séculaire des nomades écumant les vastes étendues désertiques du Sahara et mesure la force de la parole du griot, capable de faire et défaire les pouvoirs par la simple magie du verbe.

'Le griot de l’émir est le gardien des traditions séculaires et des rythmes ensoleillés', explique l'auteur, par ailleurs Président du conseil d’administration de la Société de télédétection de Mauritanie (TDM), dans un entretien exclusif avec la Pana.

'Héritier d’une tribu légendaire, mais désormais dispersée, luth en main, il erre à travers des campements inconnus dans le Sahara des temps anciens, ou des haines tenaces côtoient de violentes passions'.

'Révolté par un affront fait à sa meilleure amie, la belle Khadija, poussée à la mort par le souverain, le griot de la grande tribu quitte la terre des nomades pour s’exiler à Tombouctou'.

'Cette ville, cité des saints et des marabouts, est un haut lieu du savoir. Là, il retrouve la paix, la générosité et l’amour. Mais au bout de quelques temps, le destin l’appelle ailleurs, au pays des Maures, pour porter la voix du peuple et semer la graine de la révolte'.

'Dans ces espaces désertiques infinis, la musique réveille l’orgueil des hommes et les fureurs du désert', rappelle l’auteur.
Tel un chant lyrique, ce roman nous transporte littéralement dans la poésie des sables, selon l’avis de nombreux critiques littéraires.

Un retour sur les temps ancestraux pendant lesquels, la force du verbe pouvait renverser le cours de l’histoire.

Un monde qui s’est aujourd’hui évanoui et que l’imagination fertile de l’écrivain ramène dans les mémoires des lecteurs et de ses contemporains.




Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org