Cridem

Lancer l'impression
14-02-2017

11:11

Encore des Privilèges à un proche du Président !

Mauriweb - Le dernier Conseil des Ministres qui s'est réuni le Jeudi 9 Février 2017 sous la Présidence de Mohamed Ould Abdel Aziz, a entre autres mesures « importantes » examiné et approuvé le Projet de décret portant concession définitive d'un terrain au Trarza au profit du promoteur agricole RIM FRUIT ROSSO.

Jusqu’ici rien que de très habituel. Notre illustre Conseil des Ministres étant surtout attendu sur le plan des « mesures individuelles », la plus part des autres décisions et à plus forte raison, les attributions de terrains surtout au profit d’entités aux acronymes inconnus, passent souvent inaperçues.

En remontant un peu plus loin nous constatons que le Conseil des Ministres qui s'est réuni le Jeudi 6 Octobre 2016 a lui aussi examiné et adopté entre autres projets « importants », le Projet de décret portant concession provisoire d'un terrain au Trarza au profit du promoteur agricole RIM FRUIT ROSSO. Entre ces deux décrets quatre mois seulement.

Alors que le décret N° 2000-089 du 17 Juillet 2000 abrogeant et remplaçant le décret N° 90.020 du 31 Janvier 1990 portant application de l’ordonnance 83.127 du 5 Juin 1983 portant réorganisation foncière et domaniale dispose en son article 59 que « Le concessionnaire provisoire est tenu d’assurer l’exploitation du terrain pendant cinq années consécutives, sauf cas de force majeure ou de mise en jachère constatées par la commission foncière compétente. »

Et en son article 91 que «La concession définitive est accordée à la demande du concessionnaire provisoire après constatation de la réalisation du programme de mise en valeur et à l’issue de délai prévu à l’article 57 ci-dessus. Dans le cas où la concession définitive provisoire aura été faite à des fins d’exploitation agricole, la concession définitive pourra être obtenue à titre exceptionnel à la demande du concessionnaire provisoire, avant expiration de ce délai, si la mise en culture a été réalisée pendant trois années consécutives et constatée par la commission compétente. »

Par quel miracle donc trois années se sont transformées en quatre mois ? Le miracle est pourtant bien simple. La société RIM Fruit Rosso appartient à Monsieur Cheikh Ould Lahah cousin germain du président Aziz (frère de Foyl Ould Lahah) et un groupe d’investisseurs espagnols.

Elle couvre une superficie de 70 HA où sont cultivées différentes spéculations de légumes (Tomate, poivron, chou, courge, melon, et pastèque etc). Les légumes et fruits produits au niveau de ce périmètre sont destinés essentiellement à l’exportation (4.000 T l’année dernière) surtout vers l’Europe en plus de l’approvisionnement du marché national. Ce périmètre est bien entendu le premier bénéficiaires des travaux d’aménagement du périmètre de Beguemoune (plus de deux milliards d’ouguiya sur budget de l’Etat).

Mais RIM Fruit ne s’est pas contentée de ces quelques « menus » avantages, une société hollandaise installée à Saint-Louis du Sénégal et qui exporte des pastèques et des haricots verts vers l’Europe s’est vu imposer par le général Ould Mamy directeur général des Douanes une « redevance » de 1000 euros par camions, payable à …. RIM fruits Rosso. Bien entendu ce droit de passage payé à Rim Fruit n’a aucune espèce de justification juridique sauf qu’il va dans la poche d’un proche du Président de la République. Même s’il va à l’encontre de l’Accord de facilitation du commerce de l’OMC, de la Convention de Kyoto révisée et des accords avec la CEDEAO.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org