Cridem

Lancer l'impression
16-03-2017

11:30

Vidéo : ce jeune mauritanien s'exprime autrement pour dire non au nouveau drapeau d’Aziz

A chacun sa méthode. Ce jeune mauritanien a décidé de s’exprimer autrement pour désapprouver le changement du drapeau national.

Ciseau à la main droite et tenant le nouveau drapeau validé par 121 voix sur 147 députés, il coupe les deux bandes rouges horizontales rajoutées aux deux extrémités pour symboliser le sang versé par les martyrs pour la défense de la patrie.

Lui, il s’appelle Wejaha Ledhem, un des jeunes mauritaniens, profondément révoltés contre le "pillage" des richesses du pays, de l’or, des mines, du poisson et aujourd’hui de l’identité que représente le drapeau national.

"Nous sommes une génération disposée à consentir tous les sacrifices pour lutter contre cette pente dangereuse empruntée par la Mauritanie sous l’actuel pouvoir. Ces lignes rouges symbolisent Aziz", dit-il, en les brûlant et en brandissant le drapeau national, vert et jaune, rappelant que "sous ces couleurs", les mauritaniens ont consenti tous les sacrifices et sont prêts aujourd’hui à le refaire si c’est nécessaire.

Samedi 11 mars, l’opposition a marché dans les rues de Nouakchott pour rejeter les réformes constitutionnelles qui concernent la suppression du Sénat, la Haute Cour de justice, la médiature de la République, le Haut Conseil islamique.

Par la Rédaction de cridem.org

©Cridem 2017

-----



 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org