Cridem

Lancer l'impression
16-03-2017

20:00

Mauritanie : décès de l’un des artisans de l’armée nationale

Saharamédias - On a annoncé ce jeudi au Maroc le décès de l’ancien colonel de la gendarmerie nationale, Viah O. Mayouf, l’un des premiers officiers ayant mis sur pied l’armée mauritanienne.

Enseignant puis directeur d’école dans les années 50 dans la ville de Ouadane, Viah O. Mayouf intégrera le corps de l’armée française stationnée en Mauritanie, ce qui lui permettra de faire partie des premiers officiers mauritaniens qui auront la charge de mettre sur pied la future armée du pays.

Après l’indépendance, le président Mokhtar O. Daddah le chargera de mettre sur pied le noyau du corps de la gendarmerie nationale qu’il dirigera jusqu’au coup d’état de 1978, après lequel il sera arrêté.

Viah O. Mayouf est né à Atar en 1935 et s’est fait particulièrement distingué lors de la guerre du Sahara, au cours de laquelle il entrera à la tête d’unités militaires dans la ville de Dakhla.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org