Cridem

Lancer l'impression
20-04-2017

17:45

La justice acquitte les dix jeunes arrêtés dimanche en marge d’un rassemblement de la MPJM

La justice mauritanienne a acquitté jeudi dans l’après-midi les dix jeunes arrêtés dimanche 16 avril en marge d’un rassemblement initié par un collectif de jeunes mauritaniens qui réclamaient plus d’accès à l’emploi, à la santé, à l’éducation.

Le procès a duré plus sept heures de temps. Selon une source proche du comité de réflexion de la marche pacifique de la jeunesse mauritanienne, la justice mauritanienne a estimé qu’il n’y avait pas assez d’éléments à charge pour inculquer les dix jeunes arrêtés.

Néanmoins, l’un d’entre eux, Oumou Kane, a été condamné à 3 mois avec sursis et une amande de 15.400 UM à payer.

Le procès des dix jeunes arrêtés dimanche 16 avril lors d’un rassemblement au centre-ville de Nouakchott s’était ouvert ce jeudi matin vers 11 heures TU, au Palais de justice, pris d’assaut dès les premières de la matinée par des centaines de jeunes en guise de soutien.

Deux chefs d'accusation pesaient sur eux : marche non autorisée et violence sur forces de l'ordre. Ils risquaient 3 ans d'emprisonnement ferme. Le parquet avait requis au début du procès 3 à 5 ans de prison ferme pour 5 d'entre eux et 2 ans pour les autres.

Par la Rédaction de cridem.org

©Cridem 2017



 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org