Cridem

Lancer l'impression
17-07-2017

08:45

La direction de Total Mauritanie reçoit les représentants du personnel en grève

RFI - En Mauritanie, Total tend la main aux salariés en grève depuis près d’une semaine. Les représentants du personnel sont invités à rencontrer la direction du groupe pétrolier ce lundi 17 juillet. Le programme de cette rencontre n’est pas connu pour l’instant, mais c’est le premier véritable contact entre les deux parties après cinq jours de grève.

Un dialogue de sourds s’était installé ces derniers jours entre les grévistes et leur direction. D'un côté, les employés sont entrés en grève pour une durée indéterminée, tant que leurs revendications ne seront pas satisfaites. Ils maintiennent le blocage depuis mercredi.

La grève était prévisible puisqu’un préavis a été déposé au mois de juin dernier. Parmi les nombreuses attentes des grévistes, il y a le versement des heures supplémentaires ainsi que des arriérés de salaires.

Mais le mouvement social n’a pas décidé le groupe à satisfaire les grévistes d’entrée de jeu. A la place, des sous-traitants ont été dépêchés pour réaliser les tâches suspendues par le personnel.

Une manœuvre dénoncée par les syndicats comme étant une violation de la législation mauritanienne sur le travail.

Selon le délégué du personnel, Alassane Kane, la rencontre de ce lundi n'est pas forcément synonyme de sortie de crise. Mais il s'agit assurément d'un pas en avant dans ce bras de fer entre Total Mauritanie et ses employés.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org