Cridem

Lancer l'impression
11-01-2018

20:45

Vidéo. Mauritanie: tristesse et dévotion au sein de la communauté Mouride de Nouakchott

Le360 - Terre d’érudits et patrie des spécialistes des sciences islamiques, la Mauritanie, à travers différentes régions (le Trarza et l’Aftout), a accueilli Cheikh Ahmadou Bamba, fondateur du Mouridisme, une des plus importantes confréries du Sénégal, avec plusieurs millions d’adeptes.

Une histoire qui se prolonge dans le présent avec une constance remarquable. Illustration, avec le deuil qui frappe la communauté Mouride du Sénégal, suite au décès du Khalif Général, Cheikh Sidi Mokhtar M’Backé, rappelé à Allah ce mercredi 10 janvier 2018 à l’aube.

Aussitôt la nouvelle tombée, les fidèles Mourides : hommes d’âge mur, femmes, jeunes, adolescents et enfants, se sont spontanément rassemblés à «Keur Sérigne Touba, a Maison du Marabout de Touba» située dans la commune de Sebkha, sud-ouest de Nouakchott, pour une journée de prière, de recueillement, de grâce et de dévotion, ponctuée un récital continue du Saint Coran et des chants religieux «Khassaides» dans une ambiance de grande tristesse.

Toutefois, la plus grande cérémonie d’hommage à Sérigne Sidi Mokhtar M’Backhe sera organisée le vendredi 12 janvier 2018, au même endroit, selon informations communiquées par Mohamed Thiam et Sérigne Abo Diaw, dignitaire Mouride de Nouakchott.

Ces 2 orateurs restituent également le sens profond de la journée du mercredi et de l’événement, qui touche toute la Oummah islamique, au-delà des confréries.

Par notre correspondant à Nouakchott
Cheikh Sidya








Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org