Cridem

Lancer l'impression
12-01-2018

18:30

Mauritanie : la démocratie et les libertés, nouvelles priorités des islamistes

Alakhbar - Le nouveau président du parti des islamiste mauritanien, Le Rassemblement National pour la Réforme et le Développement –Tawasssoul, fait de la démocratie, de la liberté et de l’Islam, une priorité. Mohamed Mahmoud Ould Sidi qui déclinait, jeudi, sa politique générale a également promi de faire passer la patrie avant le parti.

« La démocratie est le système le meilleur et le plus moderne que l’homme a développé pour préserver les libertés et réaliser l’alternance pacifique au pouvoir. Elle est l'application effective du principe de la Choura (consultation islamique) dans le domaine politique », a indiqué Ould Sidi.

Mohamed Mahmoud Ould Sidi de promettre, dans le domaine des libertés, que son parti va utiliser des moyens les plus efficaces pour lutter contre toutes les formes d’esclavage et ses séquelles en se basant sur «la vraie vision islamique et sur le fait que l'esclavage pratiqué dans ce pays viole les préceptes de la charia ».

Auparavant, le nouveau chef du parti islamiste a rappelé l’attachement de Tawassoul à l’Islam promettant de renforcer la propagande islamique pour garantir la sécurité, l’unité et la cohésion de la société mauritanienne.

Mohamed Mahmoud Ould Sidi a élu à la tête de Tawassoul lors du 3e congrès du parti (22 au 24 décembre 2017). Il a remplacé Mohamed Jemil Mansour qui ne pouvait plus se présenter à un 3e mandat, selon les texte régissant le parti.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org