Cridem

Lancer l'impression
12-01-2018

17:45

Mauritanie : 217 000 personnes auront besoin d’une aide humanitaire en 2018

Initiatives News - En Mauritanie, 143 000 enfants sur plus de 217 000 personnes auront besoin d’une aide humanitaire en 2018.

Cette populations vulnérables, exposées à une crise alimentaire aggravée par les sécheresses et les inondations, vivent dans ces régions du pays où l’accès à l’eau potable et à l’assainissement est inférieur à la moyenne nationale (62%).

C’est ce qui ressort du rapport de l’Unicef sur l’action humanitaire pour les enfants publié en décembre dernier. Selon ce rapport, on estime que 86 000 personnes ont besoin d’eau potable.

21 départements dans huit régions sont au-dessus du seuil critique de nutrition

Les dernières données disponibles sur la situation nutritionnelle montrent que 21 départements dans huit régions sont au-dessus du seuil critique de nutrition de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), avec une malnutrition aiguë globale supérieure à 15% et / ou une malnutrition aiguë sévère supérieure à 2 pour cent.

En 2018, 165 000 enfants et femmes enceintes et allaitantes auront besoin de soins et de traitements nutritionnels indique encore le rapport qui rajoute qu’environ 32 000 enfants de moins de 5 ans auront besoin d’un traitement de malnutrition aiguë sévère (SAM).

Cela représente une augmentation de 70% par rapport à la charge de travail annuelle moyenne au cours des cinq dernières années. Souligne ce rapport disponible en anglais sur le site de l’Unicef.

Compte tenu de la détérioration des conditions de sécurité au Sahel, 52 000 réfugiés maliens, dont plus de la moitié sont des enfants, auront besoin de services de base, notamment l’accès à l’eau potable pour boire, cuisiner et se laver.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org