Cridem

Lancer l'impression
13-03-2018

17:00

En images : le coup d’envoi à Atar de la campagne de réintroduction des outardes dans les Wilayas du nord

MEDD - C’est dimanche 11 mars 2018 que le Ministre de l’Environnement et du Développement Durable Son Excellence Monsieur Amedi Camara a donné le coup d’envoi d’une importante campagne de sensibilisation relative à la réintroduction de l’outarde dans le nord de notre pays.

Lancée depuis Atar, cette campagne couvrira en plus de la Wilaya de l’Adrar, l’Inchiri, le Tirs Zemour et le Dakhlet Nouadhibou.

Cette campagne qui a été conçue et mise en œuvre par le Département de l’Environnement et du Développement Durable, a démarré par une réunion d’information et de sensibilisation avec les autorités administratives, militaires et sécuritaires de la Wilaya, élargie aux élus locaux, représentants de la société civile et notables issus des quatre Moughata de l’Adrar.

Elle a permis de jeter la lumière sur les nouvelles mesures relatives à la protection de la faune et avifaune sauvage en général et des outardes en particulier, face à la chasse abusive dans les Wilaya couvertes qui disposent d’un potentiel touristique significatif qu’il convient de protéger.

La cérémonie de l’événement a commencé par une lecture du Coran puis par un mot de bienvenue prononcé par Monsieur Sid’Ahmed Ould Hmeimed, Maire d’Atar avant que le Ministre de l’Environnement ne prononce son intervention.

Dans son mot pour la circonstance, Monsieur le Ministre a attiré l’attention sur l’intérêt de cette espèce dans notre système environnemental, conformément à la politique environnementale nationale et aux instructions de Son Excellence Monsieur le Président de la République, relatives à la protection des écosystèmes naturels.

Il a appelé les autorités locales, les organisations de la société civile, les élus et les notables à conjuguer leurs efforts, non seulement pour préserver le milieu naturel mais encore pour améliorer ses potentialités à travers le respect scrupuleux des textes en vigueur et à faire preuve de responsabilité dans leurs comportements pouvant toucher les équilibres des écosystèmes et leur biodiversité.

Le Projet de réintroduction des espèces d’outarde, a précisé Monsieur le Ministre, est mis en œuvre en partenariat avec la Fondation émiratie Cheikh Mohamed Ben Butti Al Hamed et sera suivi par les services techniques relevant du département de l’environnement mais également par les autorités des wilaya concernées.

Il a également souligné que la Fondation émiratie a déjà procédé à une première opération de lâcher le samedi 3 mars 2018 dans le cadre de ce projet quelques 204 individus d’outarde dans le corridor situé entre les zones de Bir Moghrein et Zouerate. Ce premier lâcher sera suivi par un deuxième de 2 250 autres individus.

Le Ministre a brièvement passé en revue certaines informations importantes relatives à la connaissance des écosystèmes et des habitats de l’outarde et de son régime alimentaire, ses principales causes de disparation ainsi que les différentes mesures de protection proposées.

Il a ensuite annoncé que son Département s’emploie actuellement pour mettre en place une Cellule qui évoluera pour devenir le Centre National de l’Observation Environnementale et des Zones Arides, de façon à recentrer certaines activités sur la zone aride avec notamment la promotion du capital naturel et le développement de techniques et d’approches appropriées aux zones arides et semi-arides.

Prenant la parole, le Wali de l’Adrar, Monsieur Cheikh Ould Abdallahi Ould Ewah a rappelé que cette initiative ne manquera pas de profiter à l’économie de la Wialya par l’attraction de nouveau flux éco touristiques issus des pays du Golfe, avant de demander aux populations de prendre leur responsabilité et de jouer un rôle proactif dans la surveillance et la protection de cette espèce introduite dans le but de garantir la réussite de la démarche dans son ensemble.

Prenant la parole à son tour, le président du réseau des parlementaires chargé de l’environnement Monsieur Sidi Baba Lahah, également Député de Ouadane, a souligné l’ambition et la performance du Ministère de l’Environnement et du Développement Durable, rappelant que le bilan conjoint enregistré entre ce Département et le réseau renvoie à plusieurs actions réussies réalisées au cours des quatre dernières années. Il a rappelé que cette démarche de conservation des outardes représente une nouveauté qu’il conviendrait de réussir et de capitaliser pour le bien des populations de la Wilaya.

Plusieurs interventions ont par la suite eu lieu et porté sur des questions pratiques liées aux sanctions prévues, aux moyens de surveillance, aux rôles des communautés et comités villageois et aux programmes et activités en cours ou envisagées dans la Wilaya de l’Adrar.

Il est à noter que Son Excellence Monsieur le Ministre Amedi Camara, accompagné par Monsieur le Wali de l’Adrar avait auparavant délivré un message d’informations et de sensibilisation aux populations à travers la radio régionale de l’Adar.

Notons enfin que pendant cette mission du Ministre de l’Environnement et du Développement Durable était accompagné, d’un Chargé de mission, d’un Conseiller Technique, du Directeur des Aires Protégées et du littoral.


---------

Avec Cridem, comme si vous y étiez...


























Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org