Cridem

Lancer l'impression
13-06-2018

11:28

L’un des accusés dans l’affaire "Attijari Bank" porte plainte contre la police nationale

Adrar-Info - L’avocat Maitre Mohamed Ould Moine a accusé la police mauritanienne, d’avoir pratiqué la torture et l’utilisation de la méthode d’électrocution, contre les suspects arrêtés, dans le cadre de l’enquête concernant le braquage à main armée, de l’agence de « Attijari Bank » située près du carrefour 24.

L’avocat Ould Moine a écrit sur sa page Facebook:

« Les jeunes rapatriés du Sénegal, accusés d’avoir braqué l’agence de «Attijari Bank », ont été soumis à des interrogatoires sauvages et suspendus, des pieds et mains, sur la 'machine Jaguar', pour leur extorquer des aveux.

Les policiers ont découvert par la suite, qu’ils n’avaient rien à voir avec l’affaire pour laquelle ils sont arrêtés et les ont libérés.


Le regrettable, en cela, c’est le retour du procédé de torture, tristement connu sous l’appellation « Jaguar », dans nos commissariats, après qu’il fut abandonné depuis longtemps.

L’une des victimes m’a appelé …Et m’a chargé de poursuivre en justice, les policiers qui ont violé sa dignité en tant qu’être humain.

Malheur que nous soyons en 2018 et que ces terribles pratiques existent encore dans notre pays"
.

Source : http://elvetach.info/node/8647

Traduit par Adrar.Info



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org