Cridem

Lancer l'impression
11-07-2018

21:30

Investitures à Sebkha : L'UPR risque de payer cher

Le Calame - L’Union Pour la République a choisi d’ignorer la composante négro-africaine dans les différentes circonscriptions de la capitale. Même dans les zones considérées, à tort ou à raison comme étant leur fief (Sebkha et El Mina). Les amis de l’ex maire, Raby Haidara avaient misé sur son retour à la tête de la mairie tandis que d’autres potentiels candidats attendaient à l’affût.

Rien à l’arrivée. De fortes déceptions certainement ! Pourtant, les négro-africains ont massivement adhéré à l’UPR au niveau de Sebkha. Les sites d’enrôlement ne désemplissaient pas et les queues restaient visibles jusqu’à tard dans la nuit.

L’UPR risque de payer cher cette espèce de « mépris » au niveau de Sebkha. Son choix pourrait ouvrir, grand, le couloir aux partis de l’opposition qui ne manqueront pas d’exploiter cette « bourde ». Le choix de leurs candidats sera scruté avec intérêt.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org