Cridem

Lancer l'impression
20-07-2018

00:30

Lettre ouverte à Mme Coumba Gawlo Seck

Khally Diallo - Madame Coumba Gawlo Seck ; Certes, vous êtes une femme respectable et aussi une star internationale adulée.

Beaucoup de jeunes femmes vous vouent une admiration sans borne. Vous êtes une icône internationale et nationale. En Mauritanie, vous ne passez pas inaperçue car vous êtes un modèle, une référence non pas pour les jeunes femmes mais pour tous les jeunes mauritaniens. Je vous écris cette lettre ouverte après plus de 4 ans d'observation.

A chaque fois, je me suis dit dans ma bulle que vous alliez vous ressaisir et vous rectifier mais hélas jamais vous n'avez rectifié cette erreur. Pour nous jeunes mauritaniens, cette erreur reste fatale pour ne pas dire inhumaine.

Madame Coumba, même si c'est votre reprise de la chanson Pata Pata de Myriame Makeba qui a fait de vous une star, votre vidéo-clip Kouye Feugueu avec feu le danseur professionnel mauritanien marhum Diango vous a propulsé? vous a fait mieux connaître sur la scène nationale.

Cependant, il est regrettable de voir que depuis la disparition de Django, vous ne vous êtes pas rendue à son domicile ne ne serait-ce que pour présenter vos condoléances à la famille du défunt et aux mauritaniens de manière général. Django fut l’un des meilleurs porte-drapeau de la culture mauritanienne. Ce jeune qui avait apparu comme conquérant dans votre clip sur son chameau avec une des tenues traditionnelles mauritaniennes, vous avez pourtant honoré lors de vos concerts à Nouakchott où il venait faire des prestations de danse en votre faveur et au grand bonheur de tous vos fans. Alors pourquoi depuis sa mort, vous n'avez pas mis pieds chez ses parents par respects à sa mémoire?

Alors que vous venez très souvent à Nouakchott sans faire de concert juste pour les besoins de préparer vos tournées ou pour rencontrer le Président de la République pour vos projets et dès fois même vous passez 15 à 10 jours à Nouakchott alors que la maison de la famille de feu Django est à quelques minutes de votre Hôtel. Madame Coumba Gawlo Seck, il est indigne pour une personnalité de votre rang de ne pas rendre l'ascenseur à un jeune qui vous a énormément et infiniment honoré.

Je vous écris cette lettre ouverte pour vous interpeller et cela afin que vous rectifiez le tir pendant qu'il est encore temps même si dans la culture musulmane le deuil ne dépasse pas 3 jours allez y modestement même dire bonjour à la famille de Django. A la mort, aucune star n'échappe ni aucune âme, alors sachons respecter et honorer la mémoire de nos défunts. Votre visite au domicile de la famille de Django peut vous éviter une série de boycott à l'encontre de vos produits et activités car ne pas respecter sa mémoire est pour nous un manque de respect envers toute la Mauritanie.

Avant les minutes de silence dans vos futurs concerts, prenez le chemin de Mellah où loge sa famille Si vous souhaitez laver cela ; contactez son meilleur ami Dj Adama Fall au 47 57 37 72 pour qu'il vous y conduise. MERCI.

KDR

CONSCIENCE LIBRE et POSITIVE



"Libre Expression" est une rubrique où nos lecteurs peuvent s'exprimer en toute liberté dans le respect de la CHARTE affichée.

Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org