Cridem

Lancer l'impression
10-10-2018

17:45

Startupper de l’année 2016 : Droit de réponse

Le Reflet - Suite à l’article publié par Le reflet et repris par Cridem à la date du 09/10/2018, portant sur le lancement de la deuxième édition du Challenge Startupper de l’année 2018, nous aimerions faire connaitre aux publics que le projet de commercialisation de Riz Paddy a belle et bien vu le jour. Il n’a été arrêté que sur l’année 2018 pour des raisons personnelles.

Contrairement à ce que dit l’article dans son passage ‘’ Pour finir, rappelons que parmi les trois lauréats mauritaniens de la première édition, un seul a réussi à concrétiser son projet en entreprise. Les deux autres projets de Commercialisation du riz paddy porté par Pape Kandé Kamara et Internet Protocole TV RIM de Bocar Kane n’ont pas dépassé le stade de projet. Ils ont empoché les millions et puis c’est tout !…’’,

Ces propos sont archi-faux ! L’intégralité du montant qui a été accordé pour le financement du projet de production et de commercialisation de riz paddy a servi d’achats de matériels agricoles, d’intrants et d’aménagement d’une partie du périmètre.

Le projet a été enregistré sous le numéro RC N° 93671/GU/14680/4257 et dénommé établissement Aya Alim Agro. Le compte bancaire du projet a été ouvert à Rosso à l’agence BMCI et il a été clôturé à ma demande récemment car ce dernier n’est plus mouvementé.

Le matériel agricole et les périmètres aménagés sont encore existants et en location, vous pouvez toujours venir vérifier de vous-même ou vous informer avant d’avancer des propos contradictoires qui risquent de nuire à votre crédibilité.

J’ai suivi toutes les directives et conseils suggérés par mon coach Khalil Mounir, photos du périmètre, de l’aménagement et du matériel d’irrigation à l’appui. Je l’envoyais de manière régulière un mail pour l’informer de la progression de l’activité (mails disponibles).

Si vous dites que le projet a connu une perte pendant la saison 2016, je vous dirais oui, j’ai subi une perte dû aux aléas naturels mais aller jusqu’à avancer des propos fallacieux, c’est fouler sur l’éthique et la déontologie journalistique.

Le rôle d’un journaliste est d’enquêter en recherchant la vérité, relater des sujets simples et vérifiables, informer le public avec minutie et honnêteté car L’intégrité professionnelle est la pierre angulaire de la crédibilité d’un journaliste.

Papa Kadé Camara
Startupper de l’année 2016
Projet Aya Alim Agro.
Contact : 49.51.23.13



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org