Cridem

Lancer l'impression
08-11-2018

19:16

Mauritanie-La responsabilité des accidents routiers revient aux autorités (Opposition démocratique)

Tawary - L’institution de l’opposition démocratique mauritanienne accuse les autorités du pays d’être responsables de l’état désastreux des routes. Cet état catastrophique se résume par la dégradation accentuée des routes,d’où, le manque d’entretien, la mauvaise qualité, l’absence de suivi au cours de la construction et autres faits, note l’institution dans une déclaration rendue publique, hier, mercredi.

Selon les termes du document, cela signifie que le gouvernement a échoué dans le secteur routier. A noter que la situation dans laquelle se trouve les routes nationales provoque le danger et source de la mort qui est devenu l’associé à tout voyageur, ajoute-t-on.

A en croire que les victimes des accidents sur les routes (Nouakchott-Boutilimitt, Nouakchott-Rosso, Nouakchott-Nouadhibou) se comptent par des dizaines chaque semaine et cela depuis plus de dix ans, renchérit un spécialiste des routes.

A cette occasion, l’institution présente ses condoléances aux familles des victimes de l’accident qui s’est produit, hier, mercredi sept novembre à hauteur de la ville d’Aghchorguitt (centre) qui a provoqué la mort de 11 personnes et 24 blessés graves.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org