Cridem

Lancer l'impression
05-01-2019

20:45

Hommage au Commandant Boye Harouna

Khally Diallo - Pour tout fils de Boghé et de la Mauritanie entière, cette photo doit interpeller.

En effet, personne ne pouvait imaginer qu’un jour nos deux grands-pères, le colonel DIA Mokhtar et le commandant Boye Harouna pourraient, de leur vivant, se séparer ; que le solide et profond lien d’amitié qui les a si longtemps unis et réunis, partout et toujours, pouvait un jour se briser. Ce lien, ancestral et sacré, seule la mort pouvait le rompre.

Ces deux légendes sont pour nous, pour notre vivre-ensemble, d’une extrême importance. Ces deux grandes figures sûres incarnent la confiance, illustrent l’amitié, la vraie, matérialisent l’intégrité, symbolisent la fidélité et la fraternité.

Personnellement, ils m'ont marqué toute ma vie. Pour moi, ils ont toujours été et resteront des références, car leur vie constitue l’histoire d’une vie commune riche, l’illustration parfaite d’une amitié impérissable. Leur amitié, ce qu’elle fut, doit être pour nous jeunes, une source d’inspiration.

Leur vie restera pour nous une école où nous pourrons toujours puiser le sens de l’amitié. L’argent, le pouvoir, la notoriété, rien de tout cela n’a été le moteur de ces deux grands hommes. Et si ces choses ont croisé leur chemin par la volonté divine, elles n’ont jamais dicté leurs actions.

Longue vie et santé de fer à notre grand-père le colonel DIA. Que notre regretté grand-père BOYE Harouna Samba repose en paix.

Mes condoléances à vous Pascal Koïta et Samba Niang, et à tous ces jeunes et enfants qui furent bien choyés par mon commandant.

Khally Diallo




Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org