Cridem

Lancer l'impression
14-03-2019

06:45

Mauritanie : L’opposition échoue à sa première expérience sur le choix d’un candidat unique pour la présidentielle.

Tawary - « Nous ne nous sommes pas parvenus à s’entendre sur le choix d’un candidat unique pour la présidentielle prochaine », c’est ce qu’a déclaré à l’Agence Tawary d’Information, un leader des partis de l’Alliance électorale de l’opposition démocratique, mardi 12 mars , à sa sortie d’une réunion qui a duré plus de trois heures d’horloge dans les locaux de l’UFP.

Après évaluation des réunions tenues durant les semaines passées, les présidents des partis d’opposition ont annoncé, hier, mardi, qu’ils mettent fin aux rencontres relatives à la question d’un candidat qui représente la vision d’ensemble. Nous partons à l’élection présidentielle en rangs dispersés et en cas de second tour nous soutiendrons le candidat de l’opposition, note notre source.

Depuis plus de trois mois, les leaders des partis du FNDU et l’AEOD tiennent d’interminables rencontres dans le but de parvenir à trouver un candidat unique et consensuel qui pourrait affronter celui du pouvoir.

C’est ce sens qu’un comité chargé d’étudier un ensemble de critères concernant un candidat unique a été formé. Celle-ci avait semble-t-il présenté trois personnalités dont Ould Bettah de la CND et deux autres qui se trouvent à l'extérieur du pays, selon une source. Mais, les leaders de l’opposition n’étaient pas tous favorables aux choix avancés, apprend-on d’une source informée.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org