Cridem

Lancer l'impression
14-05-2019

17:45

La Mauritanie sera en danger si O. Ghazouani perd la présidentielle (Président)

Alakhbar - Selon le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, son pays "sera en danger" si les élections présidentielles du 22 juin prochain ne sont pas remportées par le candidat du pouvoir, l’ex-chef d'état major des Armées, le général Mohamed Ould Ghazouani, ont rapporté à Alakhbar des sources concordantes.

Le chef de l’Etat mauritanien s'exprimait lors d'une cérémonie de rupture de jeûne au Palais présidentiel offerte aux parlementaires de son parti, Union Pour la République (UPR)

Ould Abdel Aziz a appelé les responsables de l’UPR, les autres formations de la mouvance présidentielle et les parlementaires de la majorité à tout faire pour la réussite de Ould Ghazouani dans les élections.

Le président mauritanien a par ailleurs invité les citoyens à s'inscrire sur les listes électorales, à participer à la campagne et à voter massivement en faveur de son candidat.

Le président mauritanien et le Général Ould Gazouani sont des amis de plus de 30 ans. Ensemble, ils ont fréquenté l’académie militaire de Meknès au Maroc et participé aux deux coups d’Etat de 2005 et de 2008 contre les présidents Maouya Ould Taya et Sidi Ould Cheikh Abdellahi.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org