Cridem

Lancer l'impression
15-05-2019

10:11

L’Espagne fait don de 12 véhicules aux organes de la police mauritanienne chargés de la surveillance territoriale

AMI - Le gouvernement de l’Espagne a fait don, mardi à Nouakchott, à la Mauritanie de 12 véhicules des équipements de détection, destinés aux organes de la police mauritanienne chargés de la surveillance territoriale et la lutte contre la migration clandestine..

Il s’agit de Neuf Ppick-UPS Toyota Hilux 4x4 et de trois minibus et d’un analyseur de documents falsifiés de type ‘’DOCUBOX’’ avec l’ordinateur qui lui correspond.

Réceptionnant le don, le secrétaire général du ministère de l’intérieur et de la décentralisation, M.Mohamed Ould Soueidatt, a précisé que cet appui s’inscrit dans le cadre du partenariat dans le domaine sécuritaire unissant les deux pays et qui constitue un modèle dans la région du Sahel et du Sahara depuis plus d’une décennie.

Il a rappelé les progrès successifs qu’a connus la coopération mauritano-espagnole ces dernières années grâce à la volonté du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, et le roi d’Espagne, sa majesté Felipe VI, surtout après la signature à Madrid de l’accord sécuritaire, en date du 26 mai 2015.

Le secrétaire général du ministère de l’intérieur et de la décentralisation a enfin remercié les autorités espagnoles pour ce don devant renforcer les capacités de nos services sécuritaires spécialisés et rehausser leur niveau d’opérabilité face aux défis actuels.

Pour sa part, l’ambassadeur de l’Espagne à Nouakchott, SEM. SEM Jesus Santos Aguado, a précisé que la Mauritanie revêt, par sa position géographique une grande importance pour la politique espagnole et européenne de lutte contre l’immigration irrégulière.

Il a ajouté que le don va permettre la réalisation de certaines activités exprimées par les autorités mauritaniennes chargées de la lutte contre l’immigration clandestine.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org