Cridem

Lancer l'impression
15-05-2019

13:30

Déclaration: Politique d'intimidation par MFPTMA à CLTM

CLTM - La CLTM « Confédération Libre des Travailleurs de Mauritanie » déplore la dérive autoritaire et dictatoriale du Ministère de la Fonction Publique, du Travail et de la Modernisation de l’Administration par ces multiples provocations dont la CLTM ne cesse de subir.

Il ne fait aucun doute qu’une politique d’étouffement et de privation de droits orchestrée par le Ministère de la Fonction publique dans le but d’éliminer définitivement la CLTM du jeu syndical devient la seule préoccupation de ce Département.

La CLTM est l’une des Organisations les plus représentatives par sa présence active sur le terrain, ses résultats éloquents dans les résolutions des conflits et son intransigeance dans la défense des libertés individuelles et collectives et n’a jamais enfreint à la Loi pour subir des sanctions aussi extrêmes.

L’exclusion de la CLTM de toutes les représentations paritaires telles que : le Conseil Economique et Social, la CNSS, la Commission Nationale du Dialogue Social, la CNDH est motivée par son indépendance d’esprit, de principes et de conviction de la noble cause qu’elle défend dans le respect de la réglementation en vigueur et des Conventions internationales de l’OIT.

Le Ministère de la Fonction Publique n’a cessé d’outrepasser ses prérogatives et les dernières en date sont :

1. le blocage des PV de conciliations de différends collectifs à la Direction du Travail pour Médiation ;

2. la suspension des subventions de la CNSS et de l’Etat accordées depuis 1999 soit 20 ans sans interruption ;

3. la suspension de la pension de retraite de son Secrétaire Général ;

La CLTM continuera à lutter contre l’injustice, l’arbitraire et pour la défense des droits et acquis des travailleurs. Ce ne sont pas ces pratiques mesquines, cyniques et ignobles qui renieront la CLTM et ses dirigeants de leur combat légitime pour les justes causes.

Cette politique d’acharnements et d’intimidations n’a pas épargnée les partenaires de la CLTM lors de leur visite en Mauritanie. Ils sont soumis à de multiples tracasseries et intimidations à l’arrivée, durant leur séjour et au départ de l’Aéroport.

La CLTM condamne ces agissements et exhorte le Gouvernement à avoir plus de retenue et de hauteur et de traiter avec équité les organisations syndicales en libérant immédiatement les subventions de la CLTM dans le respect des textes en vigueur et des Conventions internationales de l’OIT.

Fait à Nouakchott, le 14 mai 2019

Le Bureau Exécutif



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org