Cridem

Lancer l'impression
08-07-2019

18:38

La Mauritanie "en état d’urgence, non déclarée" (Deputé)

Al-akhbar - La Mauritanie est en "état d’urgence non déclarée", depuis l’élection présidentielle du 22 juin dernier, selon Anissa Ba, député du parti d’opposition Tawassoul, dans une question, adressée au Ministre de l'Intérieur.

«Les forces de sécurité arrêtent des politiciens, des journalistes et des citoyens ordinaires. L’armée est descendue dans les rues, pour la première fois depuis 1996.

Les personnes arrêtées puis relâchées racontent avoir été détenues dans des conditions inappropriées et interdites par toutes les lois et conventions internationales.


L’Internet a été coupé et le pays ramené à des décennies en arrière, ce qui a porté préjudice aux entreprises financières, aux banques, aux agences de voyage, etc.

L’opinion publique nationale et internationale s’interrogent sur les raisons de l’instauration d’un climat de peur et du déploiement de l’Armée et des forces de sécurité dans les quartiers d’une seule communauté mauritanienne.»





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org