Cridem

Lancer l'impression
11-07-2019

21:00

Kaédi : Des militants de la CVE condamnés

Le Quotidien de Nouakchott - Dix ressortissant du village de Rindiaw, militants de la coalition Vivre ensemble (CVE), arrêtés suite aux troubles nées de la contestation des résultats de la présidentielle du 22 juin en Mauritanie, ont été jugés a Kaédi, mercredi, pour, entre autres, « violence à l’encontre des agents des forces de l’ordre. » Quatre ont été acquittés.

Il s’agit de Mamadou Djembé Oumar Mamoudou Dem Moussa Guangué Mouhamed Mouctar Diallo. Six ont été condamné à six mois de prison dont deux fermes. Il s’agit de Amadou Mamoudou Athie, Oumar Doro Sy, Mamadou Abou Diallo, Abou Lome, Moussa Diobayrou Konaté et Amadou coumba. Une délégation de la CVE a rendu visite à ces six condamnés et a déposé pour eux, une démandade de liberté provisoire.

Le procès de neuf autres détenus, militants de la CVE, de la ville de Lixeiba, est en cours au moment où nous mettons sous presse.

Une délégation de la CVE sillonne actuellement la vallée pour rencontrer et soutenir les familles des détenus qui sont à Aleg et à Kaédi.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org