Cridem

Lancer l'impression
13-08-2019

12:35

Mauritanie : Un Premier Gouvernement de Charme fait le buzz !

Rimweekly - Chez moi,en Mauritanie, après une semaine d’attente,d’hésitation,de tractation,de consultation et dans une discrétion inédite,on vient d’avoir un Gouvernement formé de technocrates et pas tous choisis pour des raisons régionales ou tribales et encore moins suite à des propositions ou suggestions de politiques ou de notables ou d’arrivage ou parvenus politiques !

Une première certes et si on est arrivé là,c’est parce que le Président de la République fraichement élu veut innover et pour ce il a pris le pouls de notre société en pleines mutations …

Frustrations politiques ? Oui,beaucoup de bailleurs ou de courtiers politiques se sont vu circuités,peu ou pas du tout représentés et la première victime qui a payé les pots cassés a été cet grand ensemble électoral et grenier à voix qu’on appelle communément Ehel Echargu voire l’est mauritanien qui englobe le Hodh Charghi,le Hodh El Gharbi,l’Assaba,le Guidimagha,le Tagant et le Brakna …

Issu de ce grand ensemble,seul un Président natif de ce bled comme Ghazouany peut oser faillir à la tradition qui stipule que le poste de Premier Ministre,tacitement octroyé à cet ensemble soit donné au Trarza et à Ismail Bedda Cheikh Sidiya de Boutilimit !

Forts de cette donne , les cadres issus de cet ensemble se rebiffent car un des leurs qui n’est autre que le Président de la République vit son baptême de feu au Palais brun et après deux mandats pleinement assurées par Aziz !

En un mot,il va de soi que notre société a bien changée,que les mauritaniens changent et en profondeur et sur ce le Gouvernement qu’on qualifie déjà de compétences ,de technocrates émancipées, décomplexées saura mettre ,sous peu,des approches qu’on souhaite idoines pour que la Mauritanie puisse raffermir son rayonnement sur tous les plans et amorcer un développement à la hauteur des défis.

Aujourd’hui avec le Premier Gouvernement formé par le Premier Ministre Ismail Ould Bedda Ould Cheikh Sidiya de l’ère Ghazouany,les mauritaniens découvrent des sommités,des cadres qui ont de grandes ambitions autres que celles de se remplir les poches et les comptes bancaires !

Un Gouvernement de Charme

Des vidéos où certains membres parlent à cœur ouvert font le buzz et circulent ! Des femmes décomplexées et libres font leur entrée … Des membres de la société civile se lancent pour moraliser et demander aux membres du Gouvernement des certificats de bonne conduite … Le débat s’ouvre …D’autres dénoncent l’attribution des portes feuilles de Ministres à des novices et des mauritaniens qui n’ont pas travaillés pour la victoire de Ghazouany …

Pour l’essentiel,il est encore très tôt de juger mais,dans l’ensemble, les mauritaniens ,toutes les ethnies et les couleurs de la diversités réunis , semblent donner un sursis au nouveau Gouvernement issu des élections démocratiques !

Dans ce Gouvernement qui s’apprête à relancer la marche pour de nouveaux acquis,bien des postes de choix ont été attribués aux amis de l’ancien Président Mohamed Ould Abdel Aziz mais,la part du lion est revenue à des compétences et cadres dont certains pour ne pas dire la plupart n’ont aucune base électorale et encore moins aucune aura ou charisme mais juste des idées, des diplômes et des expériences et c’est une bonne chose car désormais,seul le mérite et la compétente payent !

C’est dans ce canevas là qu’on s’engouffre sur de nouveaux sentiers et c’est ce qui explique les menaces à peine voilées du parti au pouvoir UPR dont le Congrès,prévu dans deux à trois mois,sera tenu en présence du Président sortant Aziz …

De méchantes langues parlent aussi de la préparation d’une motion de censure contre un Gouvernement que certains observateurs politiques qualifient les membres de déconnectés et peu ou pas politiques mais quoique diront les détracteurs,on ne peut que reconnaître à l’équipe Ghazouany qu’elle entend bien prendre le taureau par les cornes et persévérer!

Source : Idoumou Ould Beiby



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org