Cridem

Lancer l'impression
11-09-2019

12:51

Mauritanie : Accusé de racisme, le maire de Sebkha menace de saisir la Justice

Al-akhbar - Aboubacar Soumaré dit AKA, maire de la commune de Sebkha (Nouakchott Sud), a qualifié de « ridicules » les accusations de racisme portées contre lui et menacé de porter l’affaire devant la justice.

« Si quelqu’un a le courage d’écrire que je suis raciste, je porterai plainte contre lui. Le problème sera réglé au tribunal », a affirmé le maire en souhaitant que « le débat pour le développement de la Commune de sebkha se place à un niveau plus élevé que des accusations gratuites ».

Interrogé ce mardi par Alakhbar, le maire s'est dit être victime « d'attaques personnelles découlant du problème des taxes (…). Nous ne savions pas qui devaient payer les impôts. Il fallait un recensement fiscal pour avoir la liste de tous les commerçants. Ils étaient estimés à 2500 personnes. Finalement, nous nous sommes retrouvés à 10470, soit 8000 commerçants qui n’étaient pas recensés et qui ne payaient pas l’impôt. Ils s’arrangeaient avec les agents ».

Parmi les commerçants pointés du doigt par le maire, il y a « les vendeurs de matelas et de tapis qui refusent de payer la taxe de 3000 Mille Um par mois (ancienne monnaie) », d’après AKA.

Aboubacar Soumaré dit AKA a rappelé à l’occasion que « la taxe municipale va de 500 et 6000 Ouguiyas (ancienne monnaie) ».





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org