Cridem

Lancer l'impression
03-04-2020

22:30

Rosso : l’auteur présumé des « accusations fausses » contre la police écroué

Tawary - L’on apprend de sources concordantes dans la capitale de la Wilaya du Trarza qu’un homme d’une quarantaine d'années a été déposé, jeudi 2 Avril, à la Maison d’Arrêt civile de Rosso par les autorités judiciaires pour avoir véhiculé des informations infondées sur les réseaux sociaux dans lesquelles il accuse "les forces de sécurité de faillir à leur mission de sécurité des frontières".

Selon des informations rapportées par Legwareb.info, l’auteur des messages vocaux via WhatsApp largement diffusés accuse "la police au niveau de la ville de Rosso d’avoir facilité l’arrivée à Rosso de 15 personnes après la fermeture officielle des frontières entre la Mauritanie et le Sénégal".

L'auteur présumé des vocaux serait selon la source susmentionnée,d’un vendeur de viande habitant du quartier de Satara.

Dès le début de la gestion de crise sanitaire sur le (covid-19) les autorités publiques avaient mis en garde contre la publication de toute information infondée. Et elles ont déclaré que l’auteur sera poursuivi devant la justice.

Nous rappelons que le département de l'intérieur et de la décentralisation avait rendu public un communiqué dans lequel, il a attiré l'attention de tous sur la diffusion de messages portant atteinte à l'unité nationale ou autres.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org