Cridem

Lancer l'impression
29-06-2020

00:34

Mme Mahjouba Mint Habib DG des CNM face à la presse

Nation Info - La directrice générale des Chantiers Navals de Mauritanie a convié la presse publique et privée à une rencontre le samedi 27 juin 2020 dans les locaux de la société.

La conférence s’est déroulée en présence du Directeur commercial de l’entreprise M. Dede Ould Sambou Ould Blal et de Mme Binta Thiam, Directrice des supports et de la Communication.

Après avoir remercié la presse d’avoir répondu à son invitation, Mahjouba Mint Habib a présenté son entreprise en activité depuis 2016 comme étant une entreprise publique employant des mauritaniens et contribuant au développement économique du pays en général et au développement de la pêche en particulier.

Elle a ajouté que le capital de la société est de deux milliards et 600 millions d’anciennes ouguiyas et que la société a pu produire une centaine de navires d'une longueur de 14 mètres.

En plus des navires de 14 mètres, un navire de pêche de surface de 19 mètres a été construit avec les normes internationales confirmées par le bureau VERITAS. Dans le cadre de l'accélération du travail de l'entreprise et du rapprochement du service avec les clients, le responsable a indiqué avoir créé un service après-vente qui fournit aux clients des pièces détachées et des conseils.

La Directrice générale a déclaré entretenir de bonnes relations avec ses clients qui paient à l’avance 30% des prix des navires et le reste sous forme de traite. Toutefois, dit-elle, les engagements doivent être respectés. Ceux qui ont des arriérés de paiement de plus de trois mois seront astreints à payer 50% des montants en souffrance ajoute-t-elle. Cette décision a été prise en concertation avec les syndicats des travailleurs concernés.

En ce qui concerne les travailleurs embauchés dans l’entreprise, Mme Mahjouba déclare avoir augmenté considérablement leurs salaires pour les mettre dans les meilleures conditions de vie et de travail.

Dans le contexte de la pandémie du Covid 19, la Directrice a déclaré avoir pris la décision de soulager les clients en les exemptant de payer le mois d'avril en raison de la situation de précarité résultant du confinement.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org