Cridem

Lancer l'impression
29-06-2020

10:14

Abou Djibi Diop le George Floyd mauritanien raconte sa version des faits

RMI-Info - Dans une vidéo où on voit Mr Abou Djibi Diop en compagnie de la députée Coumba Dada Kane, il relate son arrestation brutale, annonce son intention de porter plainte et demande de l’aide du leader de IRA Biram Dah Abeid.

Abou Djibi Diop raconte qu’il allait à son travail, à la mer lorsqu’il a été arrêté pour des faits avec lesquelles il n’a rien à voir. Il précise ne pas parler le hassaniya langue avec laquelle les policiers qui l’on arrêté lui parlaient.

Après plusieurs heures de garde à vue, n’ayant aucune information sur sa situation, il décide de s’enfuir car il s’inquiète pour sa famille qui n’a aucune de ses nouvelle depuis plus d’un jour. C’est qu’intervient cette arrestation brutale capturée un smartphone. Abou Djibi Diop raconte ensuite qu’il été ramener au commissariat ou il sera « enchaîné ». Jusqu’à sa libération.

Il clame son identité mauritanienne carte d’identité à l’appui. Au delà la violence physique il insiste sur le préjudice morale car « on l’a accusé de toux les maux ». Il dit être être gêné pour sa famille. Il indique enfin son intention de porter plainte et demande au Président de IRA Mauritanie Biram Dah Abeid de le soutenir dans cette démarche.

La rédaction



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org