Cridem

Lancer l'impression
11-07-2020

15:39

Président de la CEP : pas de recul dans la finalisation des enquêtes et le procès des coupables de corruption

Mourassiloun - Le président de la Commission d’Enquête Parlementaire (CEP), Habib Ould Diah, est catégorique : il n'y aura pas de marche arrière dans le processus de finalisation des investigations et le procès des personnes impliquées dans la corruption.

«Nous tenons à cet objectif plus que l’Opposition. La Majorité comprend l’avis du gouvernement, dés lors où nous sommes confrontés à certains accusés précis, qui peuvent mandater des avocats internationaux pour assurer leur défense ; ce dont les lois de la Haute Cour de Justice doivent prendre en considération », a ajouté M. Ould Diah, président du groupe parlementaire de la Majorité à l'Assemblée Nationale de Mauritanie.

M. Ould Diah répondait au cours d’une réunion, de la commission de la Justice, de la Défense et de l’Intérieur à l’Assemblée nationale, organisée ce samedi 11 juillet courant, à une question relative à des craintes manifestées par certains députés.

Edité par Mourassiloun

Traduit de l’Arabe par Cridem

L'Article Original





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org