Cridem

Lancer l'impression
01-08-2020

14:10

Ministre de la justice : "Il y a une volonté politique de traiter le rapport de la CEP"

Le Calame - Le ministre de la justice, Dr Haimoud Ould Ramdane, a déclaré qu'il y a une "volonté politique et judiciaire de faire toute la lumière et les démarches relatives aux affaires contenues dans le rapport de la commission d'enquête parlementaire".

Le parlement avait transmis le rapport au ministre de la justice avec recommandation de transférer les dossiers aux autorités compétentes. Dans la conférence hebdomadaire qu'organise le gouvernement après chaque conseil des ministres, Ould Ramdane a déclaré que "les choses sont claires. La volonté politique existe assortie et renforcée par une volonté judiciaire. Toutes les procédures suivront la voie normale conformément à la loi".

Le ministre de la justice a ajouté que "les chambres d'accusation feront leur travail et tous ceux qui seront mis en cause jouiront de leur droit à la défense. L'action judiciaire est indépendante de l'action politique et elle est tributaire de lois objectives et procédurales claires connues d'avance".

Le ministre n'a pas précisé la date du transfert des dossiers aux instances judiciaires ni qui se chargera de l'enquête pénale dans les soupçons d'affaires citées dans le rapport de la commission d'enquête parlementaire.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org