Cridem

Lancer l'impression
13-09-2020

09:17

"L’ancien chef des forces armées tenait à ce que je fasse un troisième mandat", dixit Aziz

Le Calame - Dans l'une de ses déclarations faites à France 24 dont il était l'invité il y a quelques jours (après sa conférence de presse qui a laissé tout le monde sur sa faim), l'ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz a déclaré que l'ancien chef d'état-major des forces armées ( actuel président de la République ) tenait à ce qu'il se représente pour un troisième mandat que les dispositions de la constitution lui interdisaient pourtant formellement.

Ould Abdel Aziz, qui multiplie les sorties intempestives avec l’intention de brouiller un peu plus les cartes, a également avoué que des présidents de la sous-région lui auraient aussi demandé de ne pas céder le pouvoir et de briguer un troisième mandat mais il a tenu à respecter les dispositions de la Constitution, selon lui.

Or, selon des sources concordantes, c'est l'armée, à travers quelques généraux qui ont rédigé au nom de Mohamed Ould Abdel Aziz le communiqué annonçant sa "décision" de ne pas briguer un troisième mandat, qui a fini par trancher.






Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org