12-01-2021 23:57 - Ministère de la Santé : six sociétés raflent 6 milliards de marchés

Ministère de la Santé : six sociétés raflent 6 milliards de marchés

Le Calame - Selon le bilan du rapport de la caisse de solidarité et de lutte contre la propagation du coronavirus, six sociétés se sont partagées six milliards de marchés du ministère de la santé au cours des derniers mois. Selon ce rapport trois de ces marchés n'ont pas encore été honorés.

1. Marché pour l'acquisition de 9 appareils laser portables adjugé à Siemens pour un montant de 376320000 MRO financé par le ministère de la santé et l'Association pour le développement international

2. Marché pour l'acquisition de 12 ambulances équipées donné à la représentation de Toyota en Mauritanie (CMDA) pour un montant de 275 340000 MRO financé par le ministère de la santé et l'Association pour le développement international

3. Marché pour l’acquisition d'équipements de dialyse au profit de "MS MEDICI" pour un montant de 187500000 MRO.

Selon le rapport, 14 sociétés se sont distribuées 29 marchés financés principalement par la Banque Islamique de développement, la Banque Mondiale, l'Union Européenne, les projets REDISSE et PASS mais aussi le budget de l'Etat mauritanien.

Les marchés sont répartis comme suit :

La GPS a obtenu 6 marchés pour un plafond financier de 2189988560 MRO;

La DIRCOMA en a obtenu 4 pour un montant global de 771096910 MRO

La SEL/Sarl a eu 5 marchés d'un montant global de 529944390 MRO

La représentation Toyota en Mauritanie (CMDA) a eu 2 marchés d'une valeur de 572340000 MRO

La GCC a obtenu 2 marchés pour 100036500 MRO

Alors que plusieurs autres sociétés comme Top Tour, Ets El kheir, ADDISAGONS, SMART et autres ont obtenu chacune un marché.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1671

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • habouss (H) 13/01/2021 08:45 X

    Ces marchés de l'Etat doivent bénéficier aux couches pauvres que nous voulons faire sortir de la pauvreté. Comment ? En faisant une discrimination positive dans le choix des entrepreneurs, car, depuis la nuit des temps les bénéfices de telles réalisations vont d'abord aux groupes familiales et tribales de l'employeur. Il ne faut pas que ça soit toujours les mêmes. Ainsi, ces mesures ont plus d'efficacité pour l'Unité Nationale que toutes les autres formes de dialogue social ou politique.