25-09-2021 07:30 - Le PDG de Nouakchott Crédit SA accuse un député de faux au sujet d’une inscription hypothécaire

Le PDG de Nouakchott Crédit SA accuse un député de faux au sujet d’une inscription hypothécaire

Le Calame - Ahmed Nah Mohamed Abdallah, PDG de Nouakchott Crédit, une institution agréée de microcrédit, a accusé « de faux » le notaire Ahamdy ould Hamadi, par ailleurs député à l’assemblée nationale, au sujet d’une inscription hypothécaire au profit d’Attijari Bank Mauritanie, au cours d’une conférence de presse tenue jeudi soir (24 septembre) en présence de plusieurs dizaines de femmes candidates au financement d’Activités Génératrices de Revenus (AGR).

La Garantie Hypothécaire de premier rang, incriminée par le PDG de Nouakchott Crédit SA, qui a affirmé avoir porté plainte devant le Parquet et exige « la levée de l’immunité de cet élu au nom de la prééminence de l’Etat de droit, de l’égalité de tous devant la loi et de la transparence » porte sur le Titre Foncier 13.950, lot numéro 634 B Extension, Zone du Ksar Ouest.

Le document exhibé devant la presse et sur lequel Ahmed Nah Mohamed Abdallah soutient que sa signature a fait l’objet « d’une falsification, est daté du 01 février 2019 n’a été enregistré que le 10 juillet 2020. Ce qui est tout à fait incohérent », ajoute-t-il.

Par ailleurs, à l’appui de ses allégations, le PDG de Nouakchott Crédit SA, présente une attestation notariée auprès de maître Sow Thioye Mamadou, un autre notaire de la place, relative « à un acte de cautionnement solidaire portant le numéro 5072 en date du 04 février 2019, enregistré le même jour, et destiné à garantir un prêt qui devrait être sollicité auprès d’Attijari Bank Mauritanie ».

Les deux actes notariés concernent la propriété immobilière.

Le PDG de Nouakchott Crédit a également critiqué le comportement de certaines autorités de la Banque Centrale de Mauritanie (BCM) et d’un juge ayant refusé de statuer sur une de ses demandes en référé pendant plusieurs mois, avant de la rejeter.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1122

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)