Cridem

Lancer l'impression
31-03-2013

13:26

Mali: un élément du MNLA arrêté par les services de sécurité de la Mauritanie

L' ex-caporal de la garde nationale du Mali, Hawa Ag Ambi, un déserteur de l' Unité méhariste de Léré et un des auteurs des tueries du 20 mars dernier, vient d' être arrêté par les services de sécurité de la Mauritanie, a-t-on appris dimanche de sources officielles.

Le 20 mars 2013, le village de?Dougoumi dans la commune de Tenenkou, région de Mopti, avait été attaqué par des hommes armés appartenant au MNLA, avec un bilan particulièrement lourd de vingt?morts et des disparus parmi la population locale, indiquait un communiqué du gouvernement malien en date du 29 mars.

Le ministre malien de la Défense et des anciens combattants, le général Yamoussa Camara, informe l' opinion nationale et internationale qu"un des auteurs de cette tuerie barbarie, l' ex-caporal de la Garde nationale Hawa Ag Ambi, un déserteur de l' Unité méhariste de Léré, vient d' être arrêté par les services de de sécurité de la Mauritanie" .?

Le ministre salue la bonne coopération des services de sécurité mauritaniens dans la lutte contre le terrorisme et la criminalité transfrontalière et invite les populations à redoubler de vigilance et à signaler le plus tôt possible aux unités les plus proches toute infiltration d' éléments suspects.

Les forces armées et leurs alliés prennent toutes les mesures pour assurer la sécurité des personnes et de leurs biens, rassure le chef du département de la Défense, le général Camara.



 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org