06-08-2012 10:02 - La Mauritanie n'interviendra pas au Mali

La Mauritanie n'interviendra pas au Mali

Atar (Mauritanie) - Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a affirmé dans la nuit de dimanche à lundi à Atar (nord) que son pays n'interviendra pas militairement au Mali, estimant que le problème malien est complexe et que son pays n'en possède pas la solution.

La Mauritanie n'interviendra pas militairement au Mali a déclaré M. Ould Abdel Aziz lors d'une rencontre avec le peuple sous forme de questiones et de réponses, à l'occasion du troisième anniversaire de son accession au pouvoir, le 5 août 2009.

Le problème est très complexe, nous n'en possédons pas la solution a-t-il ajouté, estimant toutefois que son pays fait partie de la communauté internationale qui doit aider Bamako à trouver une solution à l'occupation de 65% de son territoire par des terroristes.

Tout le nord du Mali est occupé depuis fin mars par des groupes islamistes liés à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) qui possède des bases dans ce vaste territoire d'où elle agit dans plusieurs pays du Sahel, dont la Mauritanie.

En 2010 et 2011, l'armée mauritanienne a mené à plusieurs reprises à titre préventif' des raids militaires au Mali contre des bases d'Aqmi, notamment dans la région de Tombouctou, ville aujourd'hui entièrement contrôlée par un de ces groupes, Ansar Dine (Défenseurs de l'islam) et Aqmi.

La chute du nord malien, où les islamistes imposent la charia (loi islamique) a été précipité par un coup d'Etat militaire ayant renversé le 22 mars le président Amadou Toumani Touré (ATT). Les putschistes ont rendu le pouvoir à des civils qui n'ont jamais pu reconquérir ce territoire, ne disposant pas des forces armées capables de le faire.

Selon le président Ould Abdel Aziz, la solution doit passer d'abord par la mise en place au Mali d'un gouvernement fort et représentatif de toutes ses forces politiques avant d'engager une action contre le risque terroriste qui va grandissant et qui peut constituer une catastrophe pour le monde entier.

Nous avons vu venir ce problème, nous l'avons alors dit et l'histoire nous a donné raison a-t-il affirmé en soulignant la portée de l'intervention de son armée ces dernières années contre les bandes criminelles qui nous menaçaient depuis le nord de ce pays voisin.

La Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao), à lauqlle n'appartient pas la Mauritanie, est disposée à envoyer une force de quelque 3.300 soldats pour aider l'armée malienne à reconquérir le nord du pays.

Mais elle attend une demande formelle des autorités de transition en place à Bamako où le président par intérim, Dioncounda Traoré, est en train de travailler à la formation d'un gouvernement d'union nationale à la demande de la Cédéao qui attend également un mandat du Conseil de sécurité de l'ONU.

Des pays occidentaux, dont la France, ex-puissance coloniale dans la région, sont prêts à apporter un soutien logistique et technique à une telle intervention. Le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian, a jugé samedi que cette intervention était souhaitable et inéluctable.



Commentaires : 11
Lus : 4106

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (11)

  • AfriqueUnie (H) 09/08/2012 15:38 X

    Si la Mauritanie n'aide pas le Mali à combattre le terrorisme, demain ça sera la Mauritanie, c'est un problème qui concerne la Mauritanie( ma chère patrie)

  • brabra1508 (H) 07/08/2012 16:45 X

    ''La Mauritanie n'interviendra pas au Mali'', mais avec vos méthodes excellence, le Mali risque d'intervenir bientôt en Mauritanie; et c'est pas le Mali frère de jadis.

  • shouda (H) 07/08/2012 14:56 X

    Son Excellence a parfaitement raison. II y a une différence entre vouloir sécuriser ses frontières contre ces malades et aliénés mentaux et intervenir pour libérer un territoire occupé. La Mauritanie, chers cridemiens, n’est pas membre de la CEDEAO.

    Les occidentaux ont bien voulu ignorer le rôle de notre pays dans cette crise et maintenant, ils n’ont qu’à trouver la solution idéale et susceptible de soulager les maliens.

  • sindibad (H) 06/08/2012 22:40 X

    nous n'interviendrons pas au mali et nous soutenerons l'indépendance d'azawad.

  • sndioro (H) 06/08/2012 17:53 X

    Pour combattre les terroristes le Mali et la Mauritanie doivent joindre forces.

  • sndioro (H) 06/08/2012 17:50 X

    Ou sont les millions de Dollars? Les Occidentaux te donnent des millions pour combattre le terrorisme. Tu devais etre en mesure d'intervenir au Mali car les terroristes sont entre la Mauritanie et le Mali.

    Je crois la Mauritanie et le Mali ont une frontiere commune de plus 1000km. Je comprend tres bien Abdel Aziz supporte les terroristes au Mali.

    Samba NDioro

  • assounni (H) 06/08/2012 14:39 X

    C'est très curieux la position de certains mauritaniens, ils étaient contre le droit de poursuite pour traquer les terrorites qui nous attaquaient. Et maintenant ils veulent nous entrainer dans le bourbier malien, qui ressemble fort est celui d'Afganistan.

    Un peu de coherence chers messiers.

  • medsayka (H) 06/08/2012 11:54 X

    Un one man show arrogant et demagogue en plus d'un publique bavadeurs les atarois n'ont pas été a la hauteur rien de plus qu'une couverture mediocre

  • leguignolm (H) 06/08/2012 11:53 X

    pyranha,
    je vous remercie du fond de mon cœur et si non je dirais qu’Aziz est plus complexe ce problème Malien !!!!

  • Ould Kanigui (H) 06/08/2012 11:07 X

    Une autre bourde Diplomatico Sécuritaire dont la Mauritanie paiera cher sa non participation.

    Faudrait à partir de ce moment penser sur le départ par coup d'état du Président?

    Il n'est pas possible d'avoir l'opposition sur son dos et la communauté internationale.

  • pyranha (H) 06/08/2012 10:15 X

    Quel démagogue sans foi! et pourtant tu étais le premier à jouer au gendarme en poursuivant "Aqmi" jusque dans le territoire malien ; en ce temps tu étais sous la botte des Français .

    Avc votre direction par le tâtonnement , la RIM va tout droit dans la catastrophe . L'instruction et la culture c'est pas rien pour diriger un Etat...