26-08-2013 01:47 - Brakna / Haïmdatt : Tostan organise une pré-déclaration d’abandon de l’excision

Brakna / Haïmdatt : Tostan organise une pré-déclaration d’abandon de l’excision

Dans le cadre de la mise en œuvre de son programme intitulé « renforcement des capacités des communautés mauritaniennes pour la promotion de l’abandon de l’excision » et dans la perspective de la préparation d’une 2e Déclaration publique d’abandon de cette pratique fixée au 25 septembre prochain à Aleg,...

---l’ONG internationale Tostan a organisé, ce dimanche 25 août 2013, à Haïmdatt (mouqata’a de Mbagne), une rencontre inter-villageoise qui a regroupé des représentants de 60 communautés issues de ses trois zones d’intervention (Aleg/Maghta Lahjar, Boghé/Dar El Barka et Bababé/ Mbagne).

Haïmdatt est la 1ère étape d’une série de pré-déclarations d’abandon de l’excision en se fondant sur les méfaits de cette pratique néfaste à la santé de la fille avant celles de Bakaw (Boghé) et de Maghta Lahjar.

Présidée par le Hakem mouçaïd de la mouqata’a de Mbagne, M. Ahmed O. Mohamed Khouna, la cérémonie d’ouverture de cette rencontre a été marquée par la présence de notables, conseillers municipaux, représentants des OSC et des institutions féminines et plusieurs autres personnalités.

Après la lecture de quelques versets de Coran par Thierno Idrissa Sall, le chef du village hôte et le Secrétaire général de la commune de Mbagne ont souhaité la bienvenue aux participants en les remerciant de leur présence et ont mis l’accent sur les effets bénéfiques de ce programme sur la promotion de la femme et de l’enfant.

Selon le Coordinateur national de cette ONG en Mauritanie, M. Mamadou Baba Aw, il s’agit « d’une pré-déclaration publique d’abandon de l’excision en prélude de celle prévue le 25 septembre prochain à Aleg avec 200 communautés environ ».

Poursuivant, M. Aw a rappelé que « la présente activité n’est que le fruit d’un long processus entamé depuis 2007 au bénéfice de communautés qui ont suivi directement ou indirectement avec intérêt le PRCC de Tostan et qui ont compris la nécessité de changer de comportement et d’adopter une nouvelle mentalité qui favoriserait la santé de leurs filles ».

Avant de terminer, le coordinateur a invité tous les acteurs à apporter leur appui pour garantir la réussite de l’évènement attendu dans la capitale régionale du Brakna.

Quant au Hakem de Mbagne, il a d’abord remercié ce partenaire « qui accompagne le gouvernement mauritanien et à travers lui le MASEF dans l’exécution de son programme de lutte contre les pratiques traditionnelles néfastes dont l’excision ».

Lui succédant, M. Yaya Ibra Thiam, coordinateur du CGC de Haïmdatt, hôte de la rencontre, il a loué l’impact du programme de Tostan dans le changement des mentalités et dans la prise de conscience par les communautés de leurs problèmes : « Nous sommes aujourd’hui suffisamment outillés sur des notions essentielles telles que la santé, l’assainissement, la démocratie, le processus de résolution des conflits ». Il a comparé Tostan à une école qui inculque le savoir par le biais de ses modules holistiques.

Après un sketch sur les méfaits de l’excision, M. Sarr Babacar, Major du CM de Mbagne, a fait un bref exposé sur les effets immédiats et ultérieurs de cette pratique sur la petite fille, future mère. Parmi ceux-ci, l’hémorragie, le tétanos, les difficultés liées à l’accouchement etc. Il a remercié Tostan qui aide les services sanitaires dans le combat qu’ils mènent contre cette coutume encore ancrée dans les mentalités.

Les apprenants par la voix de leurs porte-paroles (Ramata Ibra Thiam, Aïssata Ibra Niang, Diary Ely deh et Ibra Bâ) ont unanimement loué le programme qui leur a inculquées des notions essentielles sur la santé, l’hygiène, l’assainissement, la démocratie, les droits humains. Pour les apprenantes, « Tostan a bouté très loin les frontières de l’analphabétisme et de l’ignorance pour ouvrir celles du savoir et de la culture ».

Même son de cloche chez les représentants des organisations de la société civile qui accompagnent Tostan dans l’exécution de son programme. Tour à tour, M. Sall Djibril (AMDH), Mmes Demba Diop (coopératives féminines de Mbagne) et Hapsa Abdoulaye Bâ (Nissa Banque) ont magnifié l’impact positif de l’enseignement de Tostan notamment la prise de conscience des populations et leur engagement à renoncer volontairement à certaines pratiques traditionnelles néfastes qui étaient pourtant ancrées dans la mentalité collective.

Enfin, la restitution des travaux de groupe par les apprenants a sanctionné cette rencontre préparatoire qui était destinée à discuter de l’engagement et de la participation des communautés cibles à la Déclaration d’Aleg et de réitérer leur volonté de participer à ce grand évènement.

Dia Abdoulaye
et Diop Mohamedou Abou




Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité



Source : Dia Abdoulaye
Commentaires : 0
Lus : 2340

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)