10-01-2014 18:52 - Urgent. Le Correspondant de «Mauriweb.info», Ahmed Ould Kerkoub, malmené par la police de Nouadhibou

Urgent. Le Correspondant de «Mauriweb.info», Ahmed Ould Kerkoub, malmené par la police de Nouadhibou

Le correspondant de « mauriweb.info » dans la ville de Nouadhibou a été malmené et arrêté par la police vendredi après la prière alors qu’il couvrait une manifestation de protestation liées à l’affaire Ould M’Keittir, poursuivi pour « apostasie».

Les policiers qui avaient fait usage de lacrymogènes pour disperser les manifestants se sont retournés contre notre correspondant et ont séquestré son appareil photographique, non sans l’avoir roué de coups et transporté au commissariat central de police.

« Mauriweb.info» proteste énergiquement contre le traitement infligé à son correspondant et rappelle aux autorités politiques et notamment celles de la région de Nouadhibou que de tels actes sont en déphasage avec les garanties constitutionnelles de liberté des médias et du droit d’informer des populations.




Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité




Commentaires : 4
Lus : 5919

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • le cavalier du désert (H) 10/01/2014 23:38 X

    J'apporte mon soutien à mon confrère et à la liberté de la presse et d'informer. Que faire dans un pays qui se veut démocratique et devant ses policiers mécontents depuis qu'ils sont cloués dans les commissariats et les compagnies. Finie la période de 100 um et des passeports!!!!!!

  • mabaldiabalydio (H) 10/01/2014 21:35 X

    Mais ne savez-vous pas que certains éléments de la police mauritanienne ne sont pas éveillés, primitif, sauvages, sans moindre civisme, armés de médiocrité et d'ignorance.... nous somme au regret de ne connaître que la répression au lieu de la négociation ...

  • zouwoyguil (H) 10/01/2014 19:30 X

    allez manifester devant le ministère de l’intérieur et arrêtez d’être des trouillards. la police n'a pas a empêcher un journaliste de faire son travail. on est pas en Turquie, on est en Mauritanie.

  • la grande royale (F) 10/01/2014 19:20 X

    Vive la liberté d'expression, Vive la quenelle en Mauritanie, non à la soumission devant l'injustice!!! Oui à la liberté de la presse!!!