07-10-2016 02:30 - Contrat de diffusion du film mauritanien "1989" en France et en Afrique

Contrat de diffusion du film mauritanien

Alakhbar - Le jeune réalisateur mauritanien Djibril Diaw (Photo) a signé un contrat de diffusion de son film "1989 " avec la télévision Telesud, qui émet en France et en Afrique subsaharienne. Le contrat a été signé en collaboration avec Doc Net Films.

"1989 ", projeté lors de plusieurs festivals de cinéma à travers le monde, est un film documentaire de 52 minutes. Il a été réalisé en 2009 en partenariat avec la Maison des Cinéastes mauritanienne.

Projeté lors de plusieurs festivals de cinéma à travers le monde. « Sans l'appuie de la maison des cinéastes comme producteur le film 1989 ne saurai être possible de réaliser en 2009 compte tenue de la situation sociopolitique du pays », note l’auteur dans un entretien à Alakhbar.

Selon Djibril Diaw , "1989 " retrace les événements de l’année 1989 qui donne son titre au film « quand des massacres de nature ethnique et raciste ont été perpétrés contre la communauté noire à travers plusieurs villes de la Mauritanie ».

Le film revient également sur les principaux « lieux du crime » pour donner la parole à des témoins de ces événements dramatiques et à des victimes qui ont réussi à survivre à « ce qui relevait d’un début d’épuration ethnique», d’après le réalisateur.

« Les événements de l’année 1989 devraient tout simplement nous servir de leçon afin d'éviter ou d'anticiper a toute situation pouvant nous reconduire a ses douloureux événement de 1989 », poursuit Djibril Diaw qui dit s’adresser avant tout a la nouvelle génération de Mauritaniens « qui la plus part ignore encore cette page sombre de l'histoire de mon pays, la Mauritanie ».

Le film " 1989 " ’s’agit d'abord un travail de mémoire, « sur une histoire qui à aujourd’hui a mon avis construit un mur de Berlin entre les différents composant ethnique Mauritanienne. Je pense que il est importe pour un pays en voie de reconstruction de commencer par l'acceptation de son histoire et e son passé bon ou mouvais que soit 'il.».

En Mauritanie, le film "1989" a obtenu le 2 eme prix Cinemajuscule en 2009 du SENAF (semaine national du film organisée par la Maison de Cinéastes).



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 4824

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • lass77 (H) 07/10/2016 18:11 X

    On veut un documentaire digne de ce nom comme celui fait sur le genocide Rwanda et la tragédie des grand lacs sorti sur canal+.

  • yaaour (H) 07/10/2016 17:25 X

    les scénarios ont ils parlé de la medina 3 et au 5 et Sixième arrondissement ou les morts était comme des mouches buubulol

  • abdou@ (H) 07/10/2016 03:44 X

    c est bien de parler cette genocidaire mais le gouvernement (***) ne va pas apprecier cette initiative mon frere