18-01-2017 14:30 - Toile de fond | Birama ! L’homme de l’année?

Toile de fond | Birama ! L’homme de l’année?

Un renfort impressionnant des forces de l’ordre dans la ville de Rosso, pour légitimer la popularité de Birama Dah Ould Abeid, le président de l’IRA. Hors du pays depuis près de huit mois, l’empêcheur de tourner en rond des autorités est de retour au bercail après avoir montré le véritable visage de la Mauritanie, à la face du monde.

Homme de conviction, le leader abolitionniste l’est assurément et l’assume au quotidien, d’où cet attachement de plusieurs mauritaniens à sa cause : Celle de la liberté totale des entraves et autres pesanteurs sociales qui plombent le pays. Les analystes les plus avisés en politique lui prédestinaient un état de grâce un tant soit peu circonscrit dans le temps.

Mais lui vient de réaliser le rêve que beaucoup de mauritaniens loin de le renier, adorent : Savoir faire face avec esprit et méthode dans un style spontané taillé dans une franchise rare en politique et serti d’une fidélité à un même idéal.

L’Initiative de Résurgence abolitionniste –IRA-, c’est un programme innovant, sculpté dans la douleur des abnégations, c’est un patriotisme incorruptible, même au prix de privations multiformes.

Il naîtra, de la nuit de douleur, une aube d’espérance, lorsque le peuple mauritanien, dans un élan gaillard choisira de mettre fin à un demi-siècle d’un conformisme que n’ont justifié ni les acquis encore moins les promesses.

Dans cette arène se trouve un homme, un opposant au vrai sens du terme, qui a franchi sur le plan national et international, tant de bornes avant de se retrouver sur la baguette. Même s’il reste dans la douleur de rêves écourtés ou confisqués par la légitimation de l’utilisation des attributs de l’Etat à des fins de maintien au pouvoir. Cela sous ses formes les plus violentes et sous ses modes les moins apparentes.

Bien au-delà du temps des mutations des conventionnelles, vivement que la promesse des fleurs porte celle des fruits. N’est-ce qu’une certaine humeur, grosse et outrée, s’émouvait de la popularité toujours de Birama.

Et l’attachement à cet homme de refus est proportionnel au charisme dégagé par le chef de l’IRA, les deux statuts se confondent dans le génie d’un homme doué pour lire dans les yeux de ses concitoyens l’espoir qui leur brûle les lèvres.

C’est assurément, l’homme de l’année.

ADN

© Cridem 2017

---------





Commentaires : 1
Lus : 1727

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • Langage politique (H) 18/01/2017 16:07 X

    Chaque mot, virgule et point dans le texte de ADN veut dire quelque chose, depuis quelques jours vous reprenez de temps en temps la plume pour assainir des vérités imparables sur la scène politique Nationale, que certains hommes politiques et le gouvernement essaie d’ignorer sans succès, Biram Homme de l’Année est dans l’esprit de tous les mauritaniens sans exception et même les plus extrémistes, l’homme qu’ont disait menacé à son retour est rentrée au pays avec une sérénité sans précédant, alors qu’en face la sécurité menaçante et provocatrice était là pour pousser les militants d’IRA à faire des erreurs, ce qui n’a pas eu lieu jusqu’à présent. Le DGSN l’homme aux mains entachées de sang doit revoir sa photo et faire des retouches plus sérieuses. Mais qu’on le veille ou pas BIRAM DAH ABEID est l’homme de l’année, il est l’homme le plus populaire de la Mauritanie et le mieux écouter. Merci ADN.