17-02-2017 09:55 - Disparition des 4 mauritaniens à Nbeikat Lahwach : mystère et boule de gomme

Disparition des 4 mauritaniens à Nbeikat Lahwach : mystère et boule de gomme

Interrogé jeudi sur le présumé enlèvement de quatre mauritaniens, non loin de Nbeikat Lahwach, dans l’Est de la Mauritanie, avec la frontière malienne, le porte-parole du gouvernement mauritanien n’y est pas allé par quatre chemins pour parler d’"exagérations".

Les quatre Mauritaniens en question, dont un père et ses deux fils, ont été enlevés lundi par des hommes non identifiés lourdement armés à bord de 4X4, avant d’être amenés en direction du territoire malien.

Deux jours après, le ministère mauritanien de l’intérieur a sorti un communiqué pour démentir l’information, estimant qu’il s’agissait de "rumeurs".

"Le ministère affirme que ces informations sont dénuées de toute vérité et apporte les précisions suivantes pour éclairer l'opinion publique nationale sur ce qui s'est passé : D'abord il ne s'agit pas d'un groupe armé ou de rapt. L'incident n'avait pas eu lieu sur le territoire mauritanien. Il s'agit d'une opération effectuée par une patrouille de l'armée malienne en terre malienne à l'encontre de quatre citoyens mauritaniens avec leur véhicule qu'elle suspecte. Les autorités du Hodh Echarghi sont en contact permanent avec leurs homologues maliennes au sujet de l'affaire", soulignait-il dans le communiqué.

Du côté malien, aucune réaction officielle n’a encore été observée, et personne ne sait s'il s'agissait d'un crime crapuleux ou d'un acte terroriste.

"Les autorités mauritaniennes concernées suivent, avec intérêt, cette affaire et s'informent, à chaque instant, sur l'état d'avancement de l'enquête jusqu'à la libération de ces citoyens", a précisé jeudi M. Mohamed Lemine Ould Cheikh, ministre de la culture et de l’artisanat, porte-parole du gouvernement mauritanien, lors d’une conférence de presse.

Par la Rédaction de cridem.org

©Cridem 2017

------





Commentaires : 0
Lus : 1821

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)