17-02-2017 15:51 - Les sorties nocturnes du leader politique

Les sorties nocturnes du leader politique

L'Authentique - Un homme politique, chef d’une formation politique nationale, a eu mailles à partir avec son épouse, ou plutôt, avec ses deux épouses. L’incident s’est produit, mercredi, dans une maison du Ksar Nord.

Ne fréquentant cette maison que la nuit tombée, l’homme n’était pas connu des riverains, même pas du boutiquier du coin qui a toutefois fait remarquer qu’il voyait souvent sa silhouette sur les lieux, en fin de soirée.

Mercredi, vers 22 Heures, cette même silhouette venait de quitter sa voiture qu’elle avait garée devant la maison indiquée, une femme, accompagnée d’un chauffeur, se présentait au boutiquier lui posant des questions sur la maison où avait disparu le propriétaire de la maison garée devant elle. « La maison serait occupée par un couple qui ne s’y rend que le soir » lui aurait-il soufflé.

Suffisant pour que cette dernière se dirigeât vers la porte de la maison qu’elle assena de coups de pierre. A peine le gardien eut-il ouvert la porte qu’elle plongea à l’intérieur du domicile, furieuse.

Le spectacle qu’elle découvrit fut ahurissant : son époux était bien installé dans le salon, avec autour de lui, des mets divers. Hors d’elle, elle shoota dans le plateau et se mit à crier au scandale. L’homme politique pris de court n’eut pas le temps de réagir qu’elle envoya vers sa direction une bouilloire pleine d’eau. N’eût été le gardien qui s’était interposé, accompagné du chauffeur, elle scalperait la maitresse de céans.

Les bruits avaient toutefois ameuté le visionnage qui se fit invité à l’événement. En un laps de temps, la maison ne désemplissait pas de monde. Nombreux furent ceux qui reconnurent le mari qu’ils avaient mantes fois vu à l’écran de la télévision.

La réalité fut dite séance tenante par la maitresse de maison qui révéla que l’homme qu’elle accueillait dans sa maison l’avait bien épousée, dans un mariage secret. La visiteuse tombait alors des nues ! Les réunions politiques nocturnes, les retours tardifs à la maison, les missions à l’intérieur du pays, les absences répétées du foyer… Tout n’était qu’alibi pour son mari – qui n’avait dit mot- pour s’isoler avec celle-là qui était manifestement sa coépouse.

Déçue et éplorée, elle regagna son véhicule et disparut avec son chauffeur dans l’obscurité de la nuit, promettant de régler ses comptes avec son mari, une fois rentrée chez elle.

Ahmed B



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 2599

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • Adiekodda (H) 17/02/2017 16:30 X

    Ce ne sont pas des hommes politiques mais des simples coureurs de jupons . Des pratiques vraiment très courantes dans un pays qu'on qualifie de cent pour cent musulmans . Ils volent l'argent du pays pour s'adonner à l'adultère .