20-02-2017 20:30 - Mauritanie : exposition sur la Tijaniyya et conférence sur "l’islam, de sa naissance aux réalités contemporaines"

Mauritanie : exposition sur la Tijaniyya et conférence sur

Il y'a 15 ans Serigne Moustapha Sy animait une grande conférence religieuse à l’ancienne maison des jeunes de Nouakchott. Autre temps, autre époque.

Quinze ans après, il revient à Nouakchott. Ce sera le 25 Février 2017, cette fois-ci au palais des congrès de Nouakchott. Qui est Serigne Moustapha Sy ?

C’est un homme dont l’immensité du savoir est de notoriété publique. Serigne Mouhamadou Moustapha Sy incarne la mystique du travail, le culte du savoir et la vertu du courage. Ce trinôme a naturellement fait de lui un homme à la fois conservateur et moderne, ouvert à toutes les sagesses religieuses et à toutes les contradictions idéologiques sans jamais en être assujetti.

Un homme doté d’un incomparable sens de la pédagogie et de l’humour pour dispenser l’enseignement du prophète (PSL) de l’islam. Il est un communicateur hors pair et un meneur de foule qui a le don d’immobiliser le public qui l’écoute par des apophtegmes, des anecdotes ou des maximes tirés des profondeurs de son esprit.

Le Responsable Moral du Dahiratoul Moustarchidina Wal Moustarchidaty est, en fait un véritable bâtisseur d’âmes qui a une mainmise directe sur la conscience de ses nombreux condisciples et sympathisants intrépides de sa Voie et de sa Voix. Conséquemment, être de son mouvement, c’est suivre une religion et une communauté tout en respectant une foi et un code de vie.

Pourtant, jamais Serigne Mouhammadou Moustapha Sy n’a jamais posé les pieds dans une école ou université encore moins dans un Institut arabe. Mais étant le fils de Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy Al Makhtoum, le paradoxe devient une évidence : il manie l’arabe et le français avec un art raffiné à partir duquel se dégage en lui une forte personnalité qui passe d’une exceptionnelle dextérité du langage à la subtilité d’une verve colorée pleine de dits et de non dits. On ne lui connaît aucun parcours scolaire ni aucun diplôme universitaire.

Néanmoins, il déboulonne Descartes, démonte Voltaire, critique Montesquieu, psalmodie Ronsard, décomplexe Senghor, se défoule sur la Négritude et la Négro Renaissance, nargue Heidegger, remet Sartre à l’ordre, corrige Albert Camus, conforte Roger Garaudy, cite Ibn Arabi, parle de Al Ghazali ou convoque Abdel al-Karim Al-Jili. Naturellement, cette culture se répertorie sur son auditoire qui y gagne des pans entiers de connaissances.

C’est cet homme qui animera la conférence au palais des congrès de Nouakchott, le samedi 25 Février 2017 à partir de 10 heures sur « l’islam de sa naissance aux réalités contemporaines ».

Cette conférence sera précédée d’une exposition sur « les grandes figures de la Tijanya en Mauritanie et en Afrique de l’Ouest ». Ce sera un moment de visiter et de revisiter l’œuvre grandiose des saints de la Tijanya dans cette contrée de l’Afrique. Mohamed EL Hafedh, El Haj Malick Sy jusqu'à l’avènement des Moustarchidines seront présentés au public.

Cette exposition aura lieu le jeudi 23 Février 2017 au Musée National de Nouakchott à 10h.

Source : Mansour Kébé

©Cridem 2017

---------




Commentaires : 1
Lus : 6948

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • medabdul (H) 20/02/2017 21:59 X

    Mansour kebe tu es un petit griot intéressé et partisan, nonobstant l'érudite incontesté de serigne Moustapha sy,on ne peut pas occulter de l'œuvre gigantesque du seif el islam dans toute l'Afrique de l'ouest et du centre du cheikh Oumar el foutyou TaLL qui a introduit la tijanya en Afrique, même serigne Moustapha et son grand père Malik sy ne te l'aurait pas pardonne.