09-03-2017 18:51 - "Les femmes méritent les même égards et traitement sur le plan professionnel que les hommes" (Christine Mukamugema)

World Vision - A l’occasion du 08 mars, la journée internationale de la femme, une cérémonie de célébration a été organisée dans les locaux de World Vision Mauritanie en l’honneur des femmes qui travaillent au sein de l’organisation.

World Vision est une organisation internationale qui travaille depuis 1984 auprès des communautés en Mauritanie. Sur 139 employés, 31 femmes occupent des positions clefs dans presque tous les départements, (Management, Ressources Humaines, Finances, Communication, Santé, Urgences Humanitaires, etc.)

Le mot d’ordre de la journée était de magnifier le rôle de la femme au sein de la société mauritanienne, que cela soit dans leurs foyers ou dans le milieu de travail. La cérémonie a été présidée par la gestionnaire du Programme-pays, Christine Mukamugema en présence de trois invités d’honneur : Docteur Raki Kane, médecin gynécologue à l’Hôpital Mère et Enfant, Madame Prudence Mambaya, associée à "Inter-com & Profilers", partenaires du mensuel Mauritanies1, et l’Imam Abdoullahi Banda Sarr, Président de l’Association Main dans la Main.

Cette cérémonie s’est déroulée en présence de tout le personnel de l’organisation et en synchronisation via Webex avec les zones d’intervention de World Vision Mauritanie à savoir Kiffa, Aleg et Boghé pour ne citer que ces zones. En tant qu’Organisation œuvrant en faveur des couches vulnérables notamment les femmes, World Vision compte beaucoup et s’appuie sur son équipe et pour véhiculer sa vision au niveau communautaire et soutenir ainsi ses objectifs qui visent à atteindre le bien-être de l’enfant.

La Gestionnaire de Programme Pays, Madame Christine Mukamugema a ouvert la cérémonie en remerciant les braves femmes de l’organisation pour leurs contributions et efforts sans limite dans la promotion des valeurs axées sur le bien-être de l’enfant. Elle a surtout tenu à saluer le courage de ces femmes qui travaillent sans relâche et en même temps s’occupent de leurs familles et de leurs maris, ce qui n’est pas facile.

« Les femmes sont compétentes et productives et méritent les même égards et traitement sur le plan professionnel que les hommes », a souligné la Gestionnaire des programmes pays.

Le Thème de cette journée : « Les femmes dans un monde du travail en évolution : une planète 50 - 50 d'ici à 2030 » nous motive à imaginer un monde où les femmes et les filles peuvent exercer leurs choix. Elles doivent pouvoir participer à la vie politique, acquérir une éducation, bénéficier de revenus, et vivre dans des sociétés exemptes de violence et de discrimination.

Le monde du travail est en train de changer, ce qui entraine des implications importantes pour les femmes. D'une part, la mondialisation et la révolution technologique apportent de nouvelles opportunités. D'autre part, l'informalité croissante du travail ainsi que des salaires et des revenus instables ou encore de nouvelles politiques fiscales et commerciales ont aussi des effets sur l'autonomisation économique des femmes.

Dr. Kane s’est penchée sur les difficultés que rencontrent les femmes, que ça soit au niveau professionnel que familial. La question du genre et la faible d’indulgence pour les femmes enceintes est toujours d’actualité et il arrive souvent que cela soit l’objet d’obstacles pour l’embauche des femmes. « Je pense que l’environnement professionnel doit s’adapter aux femmes et non le contraire », a estimé le docteur. Au passage, elle a salué le congé de maternité de 6 mois que World Vision Mauritanie accorde depuis 2016 aux femmes après l’accouchement, une chose honorable pour le bien et la santé de la mère et de l’enfant.

Dr. Kane a fini son allocution en rappelant que les femmes en Mauritanie, par rapport à certains pays qu’elle a pu visiter, sont respectées et a exprimé sa fierté d’être mauritanienne.

Les interventions se sont suivies avec la journaliste Prudence Mambaya qui a précisé que cette journée devait être aussi importante pour les hommes que pour les femmes car selon elle, les deux se complètent. Elle a rappelé le fait que la femme mauritanienne est respectée en général mais qu’en même temps, elle subit beaucoup aussi bien dans le milieu actif qu’au niveau conjugal. « Bien que les femmes sont en apparence respectées, souvent, elles souffrent énormément surtout dans leurs foyers avec les problèmes conjugaux et autres mais elles supportent en silence pour le bien de la famille », continue la journaliste.

L’Imam Sarr a réitéré de son côté, l’importance de cette journée qui rend hommage et honore les femmes et a exprimé sa joie d’y participer. « Depuis le temps du prophète (PSSL), l’Islam a toujours prôné pour le respect et l’indulgence vis-à-vis des femmes. La femme n'est ni supérieur ni inférieur a l'homme, a rappelé l’Imam. Selon lui, la femme occupe une place privilégiée au sein de la société musulmane, la preuve en est qu’elle était citée plusieurs fois dans des versets du Coran. L’homme doit faire preuve d’attention, de patience, de respect et d’affection pour la femme car elle est par nature fragile par rapport à l’homme. « Les femmes sont aussi compétentes que les hommes mais vu leurs physique et nature, elles sont fragiles et ne peuvent pas forcément faire les mêmes travaux physiques que les hommes, mais cela ne diminue aucunement en leurs valeurs », dit l’Imam.

Après les interventions des invités, les employés de World Vision tout sexe confondu ont posé des questions intéressantes sur la femme, son rôle en tant que mère, épouse et comment harmoniser ces rôles avec son travail, des questions auxquelles l’Imam a répondu avec clarté en s’appuyant sur les saintes écritures.

Juste avant la fin de la cérémonie, la coordinatrice chargée de la protection de l’Enfant, Haby Seck a donné un témoignage sur son vécu au sein de World Vision Mauritanie en racontant les difficultés qu’elles a pu avoir durant ses 3 premiers années et les sacrifices qu’elle a dû faire pour pouvoir surmonter ces difficultés et atteindre ses objectives.

« C’est dur de travailler quand on est en état de grossesse et personnellement, quand j’ai eu mon enfant, c’est ma détermination qui m’a aidé à supporter et surmonter les difficultés suite à cette période. Il faut vraiment avoir le sens du sacrifice et être engagé pour arriver à ses fins et je demande à toutes mes collègues et a toutes les femmes mauritaniennes évoluant dans le milieu professionnel d’avoir le sens de l’engagement et du courage dans le futur», La journée s’est clôturée avec une distribution de cadeaux (pièce de tissus) à toutes les femmes de l’organisation ainsi qu’aux invités.

Service de Communication World Vision Mauritanie
------



Avec Cridem, comme si vous y étiez...




























Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 682

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)